Appel d'un religieux sunnite iranien à favoriser l'unité entre les nations musulmanes

Appel d'un religieux sunnite iranien à favoriser l'unité entre les nations musulmanes

Un érudit sunnite iranien a appelé les autorités des pays islamiques à conduire leurs nations vers la solidarité, saluant l'Iran qui poursuit cet objectif depuis les premiers jours de la révolution islamique.

Molavi Es'haq Madani, membre du conseil suprême du Forum mondial pour la proximité des écoles de pensée islamiques, a prononcé un discours lors de la cérémonie d'ouverture de la 35e Conférence internationale sur l'unité islamique dans la capitale Téhéran. Il a exprimé l'espoir que tous les pays musulmans suivent l'exemple de l'Iran dans la poursuite de la solidarité entre les musulmans tant au niveau des autorités que des érudits religieux.

Il a déclaré : "Les érudits ont occasionnellement travaillé sur l'unité islamique mais les efforts et les facilités des ennemis pour une contre-mesure ont été plus nombreux."

L'érudit sunnite iranien a noté que "ceux qui ont contribué à la promotion de l'unité islamique ont été un certain nombre de religieux avec moins de facilités que les autorités", louant la République islamique d'Iran comme le seul pays où les autorités contribuent à l'unité islamique.

Molawi Es'haq Madani a fait l'éloge de feu l'Imam Khomeini (RA) et du Guide suprême de la République islamique, l'Ayatollah Khamenei, pour leurs efforts en faveur de l'unité islamique avant qu'ils ne prennent des responsabilités et même lorsqu'ils étaient en exil dans la province du sud-est du Sistan et Baloutchistan, dominée par les sunnites.

"Un certain nombre d'éminentes personnalités sont sceptiques et demandent si l'unité entre les musulmans est possible malgré les désaccords historiques entre eux", a déclaré l'érudit sunnite, avant d'ajouter : "Oui, la solidarité est possible et le meilleur modèle pour cela est nos ancêtres ; nous devrions donc voir comment ils se sont comportés et ont réalisé l'unité malgré les désaccords entre eux."

Le haut dignitaire religieux sunnite, Molavi Es'haq Madani, a fait ces commentaires dans son discours lors de la cérémonie d'ouverture de la 35e Conférence de l'unité islamique, mardi.

La 35e édition de la Conférence de l'Unité islamique se déroule dans la capitale Téhéran du 19 au 24 octobre, principalement sous la forme de réunions virtuelles de savants, d'intellectuels et de penseurs musulmans du monde entier. Le thème de la Conférence de l'Unité Islamique 2021 est "L'unité islamique, la paix et la prévention de la division et du conflit dans le monde de l'Islam".

La question de la Palestine et l'hommage rendu à la figure de proue de la proximité, feu l'ayatollah Mohammad Ali Taskhiri, feront l'objet de webinaires séparés dans le cadre de cet événement.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114