Ansarallah ratatine aussi le dollar

Ansarallah ratatine aussi le dollar

Après avoir mis au pas les Patriot US via des coups sans précédent portés aux capacités pétrolières saoudienne, Ansarallah en est désormais à défier le dollar. Où et comment? A Al Bayda où les USA viennent de subir l'un des revers les plus cuisants en termes militaires dans sa stratégie de dépit, celle des guerres par procuration.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Alors qu'Ansarallah avance sur divers fronts de combat surtout à al-Bayda face aux USA, Riyad connaît un autre échec face aux tribus d'al-Bayda. 

Le combat se poursuit dans le sud de la province de Maarib entre les forces armées yéménites et les mercenaires.Mais ce n'est pas tout : depuis peu Maarib est le théâtre de disparitions subites des officiers de haut rang pro Riyad. Des sources yéménites font part de la mort du général de brigade Ebad Ahmed al-Hulaissi, chef du QG de la 143e brigade de la coalition et ses compagnons lors d’une explosion de bombe à Rahbah dans le sud de Maarib. A t il été tué par Ansarallah ? Non mais par le dollar!

Les spéculations vont bon train, vu la hausse du nombre des assassinats chez les hauts commandants de la coalition saoudienne, surtout au sujet des différends qui sont récemment apparus entre ces derniers sur les dollars envoyés par Riyad.

Simultanément, des informations contradictoires ont été rapportées sur l’état de santé d’Ahmed Lashqam al-Olaqi, commandant de la 30e brigade sur l’axe d’Ataq dans la province de Shabwa. Ce dernier avait été blessé le 22 juillet, à la suite d’une attaque visiblement là encore menée par les siens.Or c'est une situation totalement inverse qui se produit dans le camp de la Résistance.  

L’un des chefs des tribus liés au gouvernement du démissionnaire de Mansour Hadi à al-Bayda, a noté que les forces de la coalition avançaient des propositions financières pour duper les tribus de Qaifah et ouvrir de nouveaux fronts à al-Bayda.

Admed Abd Rabbo Suraymah, conseiller du gouverneur pro Hadi d’al-Bayda, a écrit sur Facebook que des hommes des tribus de Qaifah ont rejeté les dollars proposés par la coalition saoudienne pour ouvrir de nouveaux fronts de combat dans cette zone : « Nous avons combattu, depuis six ans, dans les rangs des forces de la coalition. Nous avons perdu 2000 hommes sans obtenir une quelconque légitimité ni tribu. Nos blessés n’ont pas été guéris et nos morts n’ont pas été indemnisés. Nous ne sommes pas si stupides pour faire à nouveau confiance à la coalition », a dit Suraymah.

Dans le même temps, Maarib est le théâtre d'une révolte anti Riyad de la tribune la plus importante de la province : al-wubeid. Celle ci est sur le point de libérer les champs pétroliers. d’intenses conflits se poursuivent entre les miliciens liés à Riyad, chargés de protéger les champs pétroliers et les tribus d’al-Ubaidi. Toute sorte d’armes ont été utilisées dans ces heurts surtout des chars que les miliciens pro Riyad avaient utilisés pour viser les zones d’habitation.

Les heurts ont déjà fait un grand nombre de morts et de blessés. Parmi les tués, le commandant de la 2e brigade, Abdel-Wahed Dokar al-Haddad, chargé d’assurer la sécurité des routes à Maarib et cinq de ses proches.

Les heurts ont eu lieu après que les hommes armés des tribus d’al-Ubaidi ont fermé la route de communication entre les champs pétrolifères de Safer et la ville de Maarib, et cela après l’ultimatum lancé par ces hommes au gouvernement inféodé à Riyad, l’ultimatum qui demandait la fin du pillage des ressources en pétrole et l’octroi des revenues de ces sources aux habitants de la région, eux-mêmes.

Et c'est sur cette base que le ministre de la Défense du gouvernement de Salut national a promis de nouvelles surprises à la coalition saoudienne.

« Si le blocus et les attaques de la coalition saoudienne se poursuivent, les forces de l’armée et d’Ansarallah auront de nombreuses surprises pour les agresseurs », a fait savoir Mohammed Nasser al-Atefi.

Les déclarations du ministre yéménite de la Défense interviennent alors que l’Arabie saoudite a intensifié les attaques contre les zones d’habitation du Yémen, parallèlement aux avancées de la Résistance yéménite sur divers fronts de combat surtout à al-Bayda.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114