Al-Wefaq de Bahreïn dénonce la peine d'emprisonnement à perpétuité prononcée contre le cheikh Ali Salman

Al-Wefaq de Bahreïn dénonce la peine d'emprisonnement à perpétuité prononcée contre le cheikh Ali Salman

La Société islamique nationale de Bahreïn Al-Wefaq a réitéré sa condamnation de la décision de justice rendue l’année dernière contre le dirigeant de l’opposition, Cheikh Ali Salman.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Cheikh Salman a été condamné à la prison à vie en novembre dernier après avoir été reconnu coupable d’espionnage pour le Qatar.
 
Dans une déclaration publiée lundi, Al-Wefaq a déclaré que le jugement soulignait la nature "corrompue et politisée" du système judiciaire de Bahreïn.

Les accusations portées contre Sheikh Salman découlaient d’une tentative de médiation ouverte et bien documentée lors des manifestations pro-démocratiques de Bahreïn en 2011, qui avait abouti à des communications préliminaires entre le régime de Manama, l’opposition bahreïnie et le Qatar.

Selon Al-Wefaq, le problème a été ressuscité en 2017 lorsque Manama a « décidé de manipuler le processus… et de le transformer en un procès inéquitable ».
 
Notant que le verdict est lié au "conflit entre Qatar et Bahreïn", le groupe d'opposition a ajouté que la décision de l'année dernière avait également "révélé l'effondrement du système de justice [bahreïnien]".

Le Bahreïn a rejoint l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis pour imposer un blocus au Qatar en juin 2017. Depuis lors, des groupes de défense des droits de l'homme accusent Manama d'avoir utilisé cette ligne pour intensifier sa répression des détracteurs du régime.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE