1ere liaison maritime Iran-Asie centrale

1ere liaison maritime Iran-Asie centrale

Le ministre kirghize de l'Économie et du Commerce a annoncé le début du transit des marchandises du port iranien de Bandar Abbas vers le Kirghizistan.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « Le transit des marchandises a été lancé par les commerçants kirghizes de Bandar Abbas », a déclaré Daniyar Amangeldiev, ministre kirghize de l'Économie et du Commerce, notant que le gouvernement iranien avait précédemment alloué des terres pour les marchandises de ce pays à Bandar Abbas.

« Les entreprises sont confrontées à des problèmes logistiques majeurs depuis le début de la pandémie, et la Chine a suspendu ses activités logistiques avec les autres pays », a déclaré Amangeldiev.

Les importations en provenance de Chine vers le Kirghizistan ont chuté depuis le début de la pandémie. En conséquence, le Kirghizistan, comme d'autres pays, manque de matières premières.

Après que le ministre iranien des Affaires étrangères Hossein Amir Abdollahian a rencontré le ministre kirghize des Affaires étrangères Rouslan Kazakbaev en marge de la réunion de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, il a été annoncé que le gouvernement iranien avait alloué des terres pour stocker et faire transiter les marchandises de Bandar Abbas à Bichkek.

Le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré qu'en plus du terrain, le port fournira l'infrastructure nécessaire pour le transit des marchandises en provenance du Kirghizistan et les importations vers ce pays.

D’autre part, le ministre indien des Affaires étrangères Subramaniam Jaishankar a annoncé ce jeudi 25 novembre lors du sommet de l'OCS que New Delhi prenait des mesures pour rendre le port de Chabahar opérationnel.

« L'Inde a pris des mesures pour rendre le port iranien de Chabahar opérationnel afin de fournir un accès commercial sûr et pratique en mer pour les pays d'Asie centrale », a déclaré le ministre indien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Jaishankar a également ajouté : « Nous avons également proposé que le port de Chabahar soit inclus dans le Corridor de Transport International Nord-Sud (INSTC). »

En 2015, l'Inde a conclu un accord avec l'Iran sur le développement du port de Chabahar et la construction d'une ligne de chemin de fer reliant l'Inde à l'Afghanistan, et en 2016, le Premier ministre indien Narendra Modi, a signé un accord d'investissement de 500 millions de dollars pour le développent du port de Chabahar, lors d'une visite en Iran.

Plus tôt, le ministre indien des Affaires étrangères avait suggéré que le port de Chabahar soit inclus dans le corridor international nord-sud pour favoriser un accès sûr et sans entrave aux pays d'Asie centrale.

L'Inde est membre du corridor de transport international Nord-Sud, qui vise à établir un réseau de transport entre des pays tels que l'Inde, l'Iran, l'Arménie, la République d'Azerbaïdjan, les pays de l'Asie centrale et la Russie.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE