« Les Iraniens ont voté aux élections malgré la propagande des ennemis »

« Les Iraniens ont voté aux élections malgré la propagande des ennemis »

Le chef de l’Iran remercie les Iraniens de leur participation aux élections législatives car ils ont fait échouer les complots et la propagande des ennemis.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « La propagande négative a commencé il y a quelques mois et s'est intensifiée à l'approche des élections. Au cours des deux derniers jours (avant les élections), sous prétexte d'une maladie et d'un virus (coronavirus), les médias (occidentaux) n'ont pas manqué l'opportunité minimale de décourager les gens de voter », a déclaré ce Dimanche, le chef de l'Iran, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei dans un acte officiel.

En ce sens, il a considéré que l'hostilité des ennemis de la nation iranienne ne se limite pas aux aspects économiques, religieux, culturels, entre autres, mais va au-delà. Ils s'opposent aux élections du peuple iranien parce qu'ils ne veulent pas de la participation populaire aux urnes en faveur de la religion et la révolution islamique est consolidée comme une réalité, a-t-il dit.

L'ayatollah Seyed Ali Khamenei a également appelé les Iraniens à être vigilants et à identifier les ennemis du pays et leurs intentions. "Nous devons tous être vigilants contre la conspiration de l'ennemi qui tente de porter plusieurs coups aux piliers du système, et nous devons être prêts pour la contre-attaque contre ces coups."

Les médias occidentaux, suivant leur tonique, se sont propagés pour que les gens ne votent pas, affirmant que la plupart des candidats appartenaient à une seule tendance. De plus, un jour avant les élections, le département américain du Trésor a signalé de nouvelles sanctions anti-iraniennes, cette fois, contre cinq membres du Conseil des gardiens, l'organe chargé d'examiner tous les candidats aux élections législatives, la présidence et l'Assemblée des experts iraniens.

Les personnes sanctionnées sont le secrétaire du Conseil susmentionné, l’ayatollah Ahmad Janati, le porte-parole de cette agence d’État, Abbas Ali Kadkhodai, et trois autres membres.

Vendredi, l'Iran a tenu ses onzièmes élections législatives depuis le triomphe de la Révolution islamique, au milieu de la propagande et des pressions de l'Occident, notamment en raison de la campagne de pression maximale des États-Unis contre les Iraniens.

L'ayatollah Seyed Ali Khamenei, qui a voté tôt vendredi, a déclaré que les Iraniens participaient au processus décisionnel du pays pendant les élections.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE