La doctrine salafiste est condamnée à l’échec

 La doctrine salafiste est condamnée à l’échec

La doctrine salafite du djihad qui est celle du groupe Daech, est condamnée à l’échec.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Seyed Hemadoddin Hamruni, professeur tunisien et directeur du Centre des Ahl-ul-Bayt (AS) à Paris, dans un entretien avec l’Agence Internationale de Presse Coranique, a déclaré que la meilleure solution pour lutter contre le terrorisme était de développer les pays de la région au niveau économique, culturel et social.

« La doctrine salafite du djihad qui est celle du groupe Daech, est condamnée à l’échec. Certains pays occidentaux et régionaux soutiennent financièrement ces groupes terroristes et le groupe Daech est entré en guerre contre l’Irak sur leur ordre.

Ce groupe s’est formé en Jordanie dans l’optique d’un terrorisme international, et il est condamné à l’échec. L’Arabie saoudite, les Émirats, la Turquie et la Jordanie sont des pays qui aident les groupes terroristes, le régime sioniste et la France les aident au niveau de l’approvisionnement en armes et de la formation militaire et logistique.

Les grands perdants dans le conflit syrien, seront assurément la France, l’Arabie saoudite et la Turquie qui cherchaient à diviser la Syrie et l’Irak, et à affaiblir l’Iran pour profiter des richesses gazières et pétrolières de la région.

L’avenir de l’Irak dépend des Irakiens qui s’ils s’unissent, pourront sortir victorieux de ce conflit et préserver leur indépendance.

La lutte contre le terrorisme doit être internationale et les pays de la région doivent coopérer dans le respect des droits des minorités », a-t-il dit.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

قدس راه شهداء
Pages spécial pour  le martyre de Général Qassem Soleimani  Et Abu Mahdi Almohandes