Ex-diplomate US: la pression israélienne empêche un accord nucléaire avec l’Iran

Ex-diplomate US: la pression israélienne empêche un accord nucléaire avec l’Iran

Selon un ancien diplomate américain, « la conclusion d’un accord avec l’Iran dans les négociations nucléaires qui sont en cours est difficilement réalisable à la date limite fixée pour le mois prochain et ce en raison des pressions israéliennes exercées sur l'administration américaine ».

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : En effet, l’ancien diplomate américain Edward Peck a déclaré à la chaîne satellitaire iranienne  Al-Alam Mercredi : « Il est difficile de parvenir à un réglement  dans  ces négociations parce que les deux côtés ont beaucoup de problèmes, sans oublier l’embargo  et aussi  la guerre qui a éclaté soudainement en Irak, ce qui pose encore plus  d’obstacles à un accord entre  les États-Unis et l'Iran ».

Beck a souligné que « les problèmes politiques de la région sont tous liés les uns aux autres , or,  les États-Unis et l'Iran ont des intérêts contradictoires dans cette région d’où la difficulté de parvenir à un accord », notant que « certaines des parties impliquées dans ces négociations contribuent à envenimer la situation, que ce soit en Irak ou en Syrie ou ailleurs ».

L’ancien diplomate américain Edward Peck a aussi indiqué que «  toutes les parties, que ce soit  les Turcs , les Américains et les Saoudiens, et de  nombreuses autres tout autant impliquées, chacune cherche à réaliser des résultats sans  avoir à supporter les frais d’un tel effort, et c’est pourquoi je m'attends à ce que cette question se prolonge pour encore  six mois, parce que je ne vois pas  à l'heure actuelle une quelconque solution en raison de la pression israélienne sur l'administration américaine ».

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pages spécial pour  le martyre de Général Qassem Soleimani  Et Abu Mahdi Almohandes
conference-abu-talib