Le meurtre des sunnites pour l’établissement de l’Arabie saoudite

Le meurtre des sunnites pour l’établissement de l’Arabie saoudite

Abdoul Wahab était un cheikh hanbalite et avait des problèmes avec son fils Mohamad ben Abdoul Wahab qu’il encourageait à abandonner ses idées.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Sa’id Zahedi auteur d’un livre nommé « l’imparfait » dans un entretien avec l’Agence Internationale de Presse Coranique, a déclaré qu’il existait trois courants salafistes, dont le principal est le courant des Frères musulmans en Egypte.

«Abdoul Wahab était un cheikh hanbalite et avait des problèmes avec son fils Mohamad ben Abdoul Wahab qu’il encourageait à abandonner ses idées.

Mohamad en Abdoul Wahab, sous l’influence d’Ebn Temiyeh dont les idées extrémistes l’avaient conduit une plus grande partie de sa vie en prison, avec l’aide de Mohamad ben Saoud, accusa d’hérésie les musulmans sunnites et entreprit un nettoyage dans les milieux sunnites de la péninsule arabe qui contribua à l’instauration de la dynastie des Ale Saouds qui attaquèrent ensuite la Mecque et Médine.

Les actions d’union islamique commencèrent en Iran et en Egypte où les salafistes n’avaient pas de tendances extrémistes et aucun problème avec les chiites. En inde et au Pakistan, nous sommes en présence de deux autres courants salafistes issus des milieux soufis.

L’empire ottoman qui dirigeait de nombreuses régions islamiques, ordonna au gouvernement égyptien de lancer une attaque contre les wahhabites au moment où le dirigeant saoudien atteint d’un cancer des intestins, décéda à l’âge de 66 ans laissant la pouvoir à son fils Abdoullah.

Mohamad Ali Pacha, roi d’Egypte, réussit à vaincre les wahhabites et à libérer les villes de la Mecque, de Médine et de Taif, et envoya les commandants saoudiens à Istanbul.

Avec l’aide de l’Angleterre, Abdol Aziz ben Ale Saoud dont les fils dirigent actuellement en Arabie saoudite, réussit à vaincre les Ottomans et à prendre le contrôle de la péninsule arabe.

En 1932,  après avoir conquis toute la région de Najd, il crée un nouveau pays nommé Arabie saoudite.  En Iran, nous avons des groupes salafistes qui sont opposés aux takfiristes et à leurs crimes. Il existe aussi en Arabie saoudite, des wahhabites qui ont des problèmes avec les idées d’Ebn Temiyeh comme les religieux du centre«مرکز الرابطة العالم الاسلامیه»

Avec la venue des partisans d’Ebn Temiyeh, les centres islamiques de la Mecque et de médiane qui étaient de tendances hanbalites, se tournèrent vers le salafisme et formèrent des gens qui une fois retournés dans leur pays, organisaient des mouvements révolutionnaire », explique l’auteur de ce livre.

Fin/229

پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020
conference-abu-talib