«Israël» prédit davantage d’attaques contre le Hezbollah

«Israël» prédit davantage d’attaques contre le Hezbollah

Un responsable sécuritaire israélien a prédit davantage d'attaques visant les intérêts du Hezbollah au Liban, après l'attentat terroriste survenu jeudi 16 août dans la Banlieue sud de Beyrouth. Il a démenti l'implication de l'entité sioniste dans l'attentat meurtrier.

Ahlul Bayt Nouvelles Agence (ABNA): «Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah n'est plus considéré comme étant le +protecteur du Liban+ en raison de son engagement en faveur du régime de Bachar el-Assad dans la guerre en Syrie», a affirmé ce responsable au site d'information Ynetnews.com, sous le couvert de l'anonymat.

«Il est désormais perçu comme étant l'homme de Assad au Liban et il en paie le prix», a-t-il ajouté.

Le président israélien Shimon Peres a rejeté les accusations lancées par son homologue libanais Michel Sleimane selon lesquelles «Israël» est derrière l'attentat qui a fait la veille au moins de 22 martyrs et plus de 350 blessés.

Le président Sleimane a affirmé que l'attaque portait la «marque d'Israël».
«Je suis surpris que le président libanais ait affirmé une nouvelle fois qu'Israël est responsable. Pourquoi regarde-t-il du côté d'Israël, alors que le Hezbollah brise les os du Liban et tue des gens en Syrie sans l'approbation du gouvernement libanais ?», a affirmé M. Peres, selon son porte-parole.

«Israël n'a rien à voir avec la situation au Liban», a ajouté le président Peres à l'occasion d'une rencontre à al-Qods occupée (Jérusalem) avec le secrétaire générale de l'ONU Ban Ki-moon.

Fin/229 

Pages spécial pour  le martyre de Général Qassem Soleimani  Et Abu Mahdi Almohandes
conference-abu-talib