L'AP est accusée de mauvaise gestion de la crise de l'eau en Cisjordanie

L'AP est accusée de mauvaise gestion de la crise de l'eau en Cisjordanie

Une Association écologique palestinienne a accusé l’Autorité de Ramallah d’une mauvaise gestion du dossier de la crise de l’eau, en Cisjordanie, sous le grand déficit dans l’arrivée de l’eau aux différentes villes et villages.

ABNA: Le Directeur général de l’Association palestinienne d’Hydrologie ; Dr.Abdel-Rahman el-Tamimi, a déclaré à la presse, lundi 29/07, que le Conseil palestinien des eaux ; qui est dirigé par le Président de l’AP ; Mahmoud Abbas , ainsi que 11 ministres en tant que membres, en plus d’un représentant de la société civile et du Secrétariat du Ministère de l’eau, n’a tenu qu’une seule réunion, depuis sa création, il y a huit ans.

L’Association a appelé Abbas à tenir le Conseil de l’eau et à former un comité d’enquête sur la crise de l’eau, ainsi qu’elle a également condamné l’échange d’accusations entre le Ministère de l’eau et les municipalités, au sujet de la cause de cette crise.

" La cause principale de la crise de l’eau est le contrôle de l’occupation des sources d’eau, depuis 1967, indiquant que l’Accord d’Oslo (Article 40 concernant l’eau) n’a pas pu réussir à atténuer la crise ni à résoudre le problème", a souligné, en outre, l'association.

Elle a également noté que l’échange d’accusations entre les parties n’aide pas à résoudre le problème, alors que les efforts doivent être mutuels pour gérer la crise.

Fin/229

پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020
conference-abu-talib