Suu Kyi défend son action vis à vis des musulmans Rohingya

Suu Kyi défend son action vis à vis des musulmans Rohingya

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a accusé vendredi la communauté internationale d'attiser les tensions entre musulmans et bouddhistes dans le nord-ouest du pays où des opérations de l'armée ont fait au moins 86 morts et poussé plus de 10.000 autres à se réfugier au Bangladesh.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : L'ancienne opposante a invité les pays étrangers à mieux respecter les complexités ethniques birmanes et accepter que les opérations de l'armée sont une réponse à des attaques visant les forces de sécurité.

"Je serais ravie si la communauté internationale nous aidait à maintenir la paix et la stabilité et à favoriser l'amélioration des relations entre les deux communautés au lieu d'alimenter par son comportement les feux du ressentiment", a déclaré Aung San Suu Kyi à la chaîne de télévision de Singapour Channel News Asia.

"Quand tout le monde ne se concentre que sur les aspects négatifs d'une situation, cela n'apporte pas grand-chose", a-t-elle ajouté, rappelant que des attaques avaient été commises contre des commissariats de police.

La violence qui embrase le nord-ouest de la Birmanie est le premier grand défi auquel le gouvernement d'Aung San Suu Kyi est confronté depuis sa formation, il y a huit mois. Beaucoup hors du pays lui reprochent sa passivité devant les difficultés que traverse la communauté musulmane des Rohingyas.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016
We are All Zakzaky