Le Secrétaire Général de l'Assemblée mondiale de Ahlul Bayt (P) Ecrit une lettre ouverte à Hollande et d'autres Autorités europé

Le Secrétaire Général de l'Assemblée mondiale de Ahlul Bayt (P) Ecrit une lettre ouverte à Hollande et d'autres Autorités europé

Monsieur François Hollande, Président de la République française,

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Monsieur François Hollande, Président de la République française,

Touten vous présentant mes condoléances, je compatis avec les rescapés dece crime et je demande à Dieu d’accorder le repos aux âmes des victimes.

Cegenre d’événements amers, qui touchent depuis plusieurs années notrerégion et les pays islamiques, atteint désormais vos pays. Hier à Paris, Bruxelles et Orlando, aujourd’hui à Nice, et Dieu seul sait quelendroit sera attaqué demain ? Est-ce que bientôt, Rome, Londres, Berlinet Vienne verront leurs rues ensanglantées par Daesh et Al-Qa’ida, commeont menacé de le faire les terroristes takfiris ? Et, en cescirconstances tragiques, peut-on imaginer un horizon convenable pour leMonde à venir ?

Quelleest la raison de ces événements ? Où se situe le foyer de cesterroristes qui n’ont même pas pitié d’enfants innocents ? S’agit-il demusulmans ? De quelle idéologie résultent ces actes ? Par qui cesterroristes sont-ils soutenus financièrement et militairement ?

Monsieur Hollande et Messieurs les chefs d’état des pays européens !

Alorsque la conscience de l’opinion publique mondiale est actuellementmeurtrie et terrifiée, même si je sais bien que vous avez déjà lesréponses à ces questions, je rappelle les cinq points suivants :

1)      Quevous-même et tous les citoyens occidentaux sachent que ces attaquesterroristes sont inacceptables au regard de la religion islamique. Porter un nom musulman et afficher une apparence islamique ne signifiepas que les auteurs de ces crimes aient agi conformément auxprescriptions de l’Islam. Le signe le plus évident de cela se trouvedans l’histoire ancienne de coexistence pacifique entre les différentescommunautés religieuses dans les territoires musulmans. Par ailleurs, lacondamnation de ces crimes par les savants de l’Islam – appartenant àdifférentes sectes et écoles, chiites ou sunnites, démontre clairementque la Communauté islamique ne considère pas ces terroristes comme étantdes siens.

Lesaint Coran exprime explicitement en ces termes la politique généralede l’Islam en matière de respect des droits de l’Homme et de lapréservation de la vie des non-musulmans :

{Allahvous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ontcombattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votreexpulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont lesinjustes}          (Sourate l’Examinée, v.9)

Dèsles premiers jours de sa prise de pouvoir, grâce au « Pacte deMédine », le Messager de Dieu, son excellence Mohammad, a garanti lesdroits, la vie sauve et la propriété des non-musulmans.

C’estl’Imam Ali bin AbiTalib, le guide de toutes les écoles islamiques, quia enseigné à tous les musulmans grâce à un décret historique, qu’ilfallait respecter les différentes religions et opinions des gens, enécrivant : « toutepersonne appartient à l’une de ces deux catégories : soit elle est tonfrère en religion, soit elle est ton semblable en création ».

2)       Compte-tenude ce qui précède, quelle est la raison pour laquelle vous continuezd’attribuer ces événements à la religion islamique et à la communautémusulmane ? Pourquoi Monsieur Hollande a-t-il de nouveau qualifié cetacte de « terrorisme islamique » ? De la même façon que depuis le débutdes activités des terroristes de Daesh, vous, hommes d’état des paysoccidentaux, ainsi que vos puissants médias, continuez d’appeler cegroupe criminel d’état islamique alors que plus d’un milliard demusulmans dans le monde considèrent ces individus comme des scélératsn’ayant tiré aucun profit des enseignements de l’Islam et de sesenseignements humanistes.

3)      Lesopérations terroristes que vos pays subissent aujourd’hui de pleinfouet sont un reflet de ce que nous vivons dans notre région et de cequi enflamme nos nations. Si, quand ces terroristes ensanglantaient lePakistan, l’Afghanistan, l’Irak et la Syrie, au lieu de songer àrenverser ces régimes, les pays européens et nord-américains les avaientsoutenus lors de conférences internationales, vous n’observeriez pasaujourd’hui cette violence progresser jusque dans vos foyers.

4)      Ilnous est surprenant de voir que, alors que la France est victimed’attaques de la part des terroristes takfiris, ses politiciens appuientle « groupe terroriste des munafiqin » (hypocrites). Bien que, dans lesattaques de Paris et de Nice, la France déplore trois cents victimes, elle se permet de soutenir des terroristes criminels ayant assassinéplus de dix-sept mille iraniens innocents. Pire encore ! La France aautorisé il y a cinq jours que Turki al-Faisal - ce haut responsablesécuritaire saoudien à l’origine de la formation des groupes takfiristels Talebans, Al-Qa’ida, Daesh, BokoHaram et Jabha al-Nosra - puissedonner un discours dans sa capitale en soutien au terrorisme ! Réfléchissez un moment ! Comment ne pas considérer que les terriblesévénements qui touchent d’innocents citoyens occidentaux résultentlogiquement de ce type d’activités ?

5)      Lescriminels takfiris, qui trouvent leur origine dans les penséesinhumaines du « wahabbisme » et du « salafisme », ne différencient pasentre enfants et adultes, femmes et hommes, blancs et noirs, européenset asiatiques, musulmans et non-musulmans. Le terrorisme takfiri neconnait aucune religion en particulier. Mais il cherche à éliminer tousles gens qui pensent différemment de lui. Puisque c’est un périlmondial, la seule façon de se débarrasser de ce phénomène destructeurest que tous les pays prennent leur responsabilité pour déraciner cemal. A cette fin, il faut bloquer les canaux de financement etd’armement de ces groupes terroristes et fermer les frontières aupassage de leurs miliciens.  

 Vous et vos services de renseignement savez bien :


-          auprès de quels pays se financent ces milliers de terroristes d’Al-Qa’ida, Daesh, Jabha al-Nusra ;
-          quels pays les arment et leur fournissent les technologies de communication ;
-          à travers la fatwa de quels orateurs et muftis ils tirent leur légitimité pour commettre leurs crimes.

Monsieur le président de la République française et Messieurs les chefs d’état des pays européens !

 Letemps est venu pour vous, ne serait-ce que pour sauver la vie d’enfantset de compatriotes innocents, en laissant de côté des politiques dedeux-poids-deux-mesures vouées à l’échec, de prendre votreresponsabilité historique dans la lutte contre le terrorisme takfiridéchainé. Les vrais savants de l’Islam, les politiciens et lesinstitutions de ceux des pays musulmans qui sont véritablement engagésdans la lutte contre le terrorisme, seront vos meilleurs alliés dans cecombat implacable et continu.

Et que le salut soit sur ceux qui suivent le droit chemin.
Mohammad Hassan Akhtari
Secrétaire général de l’Assemblée Mondiale d’Ahl al-Bayt (paix sur eux)
Le 15 juillet 2016

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
Iran à 40 ans de révolution