Un Général israélien reconnait les liens entre Daesh et l’entité sioniste

  • News Code : 827138
  • Source : Parti Anti Sioniste
Brief

israeldaeshLe Général Moshe Yaalon, ancien ministre israélien de la Défense, vient de tenir des propos qu’il doit regretter et qui mettent dans l’embarras le régime criminel de Tel-Aviv.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : En effet, un article du site sioniste « Times of Israël » du 24 avril, rapporte que le responsable a affirmé samedi dernier que le groupe terroriste Daesh « s’était excusé » pour avoir attaqué une unité israélienne sur les hauteurs du Golan syrien.

Yaalon s’est exprimé lors d’un événement culturel se déroulant dans la ville d’Afula (au nord de la Palestine occupée), au cours duquel il a été interviewé sur scène par Eli Levi, un correspondant de la chaîne 10.

    « Il y a eu un cas récemment où Daesh a ouvert le feu et s’est excusé », a déclaré le Général et ancien ministre.

Il semblait faire référence à une passe d’armes entre l’entité sioniste et le groupe terroriste en novembre dernier, sur les hauteurs du Golan occupé, lors de laquelle l’aviation israélienne était intervenue, éliminant plusieurs terroristes takfiris.

    Ces déclarations d’une extrême importance mettent l’entité sioniste dans l’embarras, car elles confirment ses liens avec Daesh.

En effet, la communication entre eux est supposée ne pas exister, car techniquement illégale selon la loi israélienne, selon laquelle elle constitue un contact avec un agent ennemi.

L’officier Yaalon a refusé d’expliquer comment l’État islamique avait concrètement exprimé ses excuses auprès du régime israélien après l’attaque.

Le site « Russia Today » (RT) relève d’ailleurs « le silence radio » en Israël après les révélations de Yaalon, qui « a visiblement mis dans l’embarras les officiels israéliens » qui « préfèrent se taire et ne rien dire ».

    C’est la première fois qu’un Général israélien reconnaît officiellement les contacts existant entre Israël et le groupe terroriste Daesh, qui, compte tenu des excuses présentées, ressemblent plutôt à une véritable collusion.

De nombreux médias, dont le site du Parti Anti Sioniste, ont déjà fait état de la coopération et de l’assistance apportées aux terroristes opérant en Syrie par l’armée d’occupation israélienne. Les révélations inédites de ce haut responsable sioniste viennent de les confirmer …

Sans le vouloir, Moshe Yaalon vient de mettre en lumière l’alliance du régime de Tel-Aviv avec Daesh.

Il ne fait qu’enfoncer le clou sur des informations qu’il avait déjà révélées à demi-mots à plusieurs reprises précédemment.

En effet, alors qu’il était encore ministre de la guerre, il déclarait en novembre 2015 qu’ « Israël n’était pas menacé par les terroristes de l’État islamique, malgré plus d’une frontière commune avec les zones où le mouvement est puissant et actif ». Il ajoutait au mois de janvier 2016, « Je préfère encore Daesh à l’Iran ».

    Le Parti Anti Sioniste se réjouit de constater que les informations qu’il révèle depuis de nombreuses années, concernant les liens entre les groupes terroristes de Daesh and Co et l’entité sioniste criminelle, sont confirmées par une personnalité de premier plan qu’on ne peut soupçonner de complotisme : l’ancien ministre israélien de la défense « himself » !

Cette information ne fait donc que confirmer le pourquoi de l’absence d’attaques de l’entité sioniste par Daesh, malgré la proximité géographique, alors que l’Irak et la Syrie sont des champs de ruines.

Les autorités syriennes et leurs alliés de l’Axe de la Résistance accusent régulièrement Israël d’avoir aidé directement l’État islamique et d’autres groupes rebelles. Des révélations que Tel-Aviv et les médias occidentalo-sionistes balayaient systématiquement d’un revers de main.

    Pourtant, on sait pertinemment dans toutes les chancelleries que depuis 2011, Israël fournit des armes, des renseignements et un soutien militaire aux terroristes takfiristes en opération dans le Golan occupé et dans les régions du sud de la Syrie.

    On sait aussi que même les tirs de roquettes dirigés par Daesh and Co contre le territoire sioniste n’ont été qu’un prétexte au régime israélien pour justifier ses frappes aériennes ou balistiques contre la Syrie.

    Aujourd’hui, l’entité sioniste criminelle, à travers la voix du Général Yaalon, vient confirmer tout cela.

    Mais il semblerait que nos médias et responsables politiques, qui ne tiennent aucunement compte de ces informations, soient encore plus sionistes que les Israéliens eux-mêmes.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016
We are All Zakzaky