Israël est en état d'alerte avant une «attaque de représailles»

Israël est en état d'alerte avant une «attaque de représailles»

L'armée du régime israélien met en garde contre une attaque de représailles par les forces militaires syriennes et leurs alliés, et conseille aux habitants des hauteurs du Golan occupées de préparer des abris antiaériens et de mettre leurs systèmes antiaériens en état d'alerte.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : "L'armée a décidé de changer les instructions de protection pour les civils dans les hauteurs du Golan et a ordonné aux autorités locales de débloquer et de préparer les abris dans la région. Le peuple israélien doit prêter attention aux instructions ", a indiqué un communiqué publié mardi par les forces militaires du régime de Tel-Aviv.

Le régime a émis un avertissement après que la Syrie et ses alliés, y compris l'Iran, ont assuré à Israël qu'il devait attendre une "réponse définitive" pour son attaque aérienne contre la base aérienne syrienne T-4, dans la province de Homs, qui a provoqué la mort de plusieurs conseillers iraniens.

La haute armée du régime israélien a également ajouté que des réservistes avaient été mobilisés à la frontière avec la Syrie, dans le nord des territoires occupés, et que des systèmes aériens défensifs avaient été déployés.

La question du communiqué coïncide avec une autre attaque aérienne menée par Israël au sud de Damas (la capitale syrienne). L'agence de presse officielle syrienne, SANA, a rapporté mardi que les défenses aériennes du pays avaient intercepté deux missiles israéliens dans la région d'Al-Kaswe. Le rapport n'a pas précisé combien de missiles ont été tirés.

Un responsable des forces pro-gouvernementales syriennes a déclaré à l'Associated Press que l'attaque était axée sur la position de l'armée du pays arabe et n'avait causé que des dégâts matériels.

Depuis le début du conflit en Syrie en 2011, les attaques aériennes et d'artillerie menées par les forces israéliennes sur les positions de l'armée syrienne ont été fréquentes. Le régime de Tel-Aviv a mené au moins 150 attentats à la bombe en Syrie depuis le début de la guerre contre le pays arabe, selon Zvi Magen, un ancien ambassadeur d'Israël en Russie.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mourining of Imam Hossein
haj 2018