L'Europe perd le plus avec la fin de l'accord nucléaire iranien

L'Europe perd le plus avec la fin de l'accord nucléaire iranien

L'Iran et l'Union européenne (UE) ont renforcé leurs relations économiques après la signature de l'accord nucléaire entre Téhéran et le groupe 5 + 1 et la levée subséquente de certaines restrictions commerciales, dont le montant a presque triplé entre 2015 et 2017.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le portail statistique Statista a estimé à plus de 9 milliards de dollars la valeur des importations et des exportations entre l'Iran et les 28 pays européens en 2015, alors que ce chiffre a augmenté pour atteindre 25 milliards en 2017.

Suite à l'accord nucléaire entre l'Iran et le groupe 5 + 1 (USA, Royaume-Uni, Russie, Chine et France, plus l'Allemagne), certaines sociétés européennes comme la société française Total et la britannique Royal Dutch Shell ont commencé à faire des échanges commerciaux avec l'Iran.

Par conséquent, la décision controversée du président américain, Donald Trump, de reprendre les sanctions anti-iraniennes et d'appeler les compagnies étrangères à quitter le pays persan, nuirait plus à l'Europe qu'à Washington lui-même, dont la valeur d'échange avec l'Iran en 2017 n'était que de 201 millions. de dollars, conclut Statista.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mourining of Imam Hossein
haj 2018