32 pays conviés à l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Al-Qods

32 pays conviés à l’inauguration de l’ambassade des États-Unis à Al-Qods

Les États-Unis ont invité 32 pays à participer à la scandaleuse inauguration de la nouvelle ambassade américaine, dont Trump a décrété le transfert de Tel Aviv vers la ville sainte d’Al-Qods, souillée par l’occupation des envahisseurs sionistes israéliens.

 Parmi les pays qui ont accepté l’invitation figurent : l’Albanie, l’Angola, l’Autriche, le Cameroun, la République démocratique du Congo, le Congo, la Côte d’Ivoire, la République Dominicaine, le Salvador, l’Éthiopie, la Géorgie, le Guatemala, le Honduras, la Hongrie, le Kenya, la Macédoine, la Birmanie, le Nigeria, le Panama, le Pérou, les Philippines, la Roumanie, le Rwanda, la Serbie, le Soudan du Sud, la République du Soudan, la Thaïlande, l’Ukraine, le Vietnam, le Paraguay, la Tanzanie et la Zambie.

En juillet 2016, Algérie patriotique avait dévoilé l’existence d’une vaste offensive de l’État illégitime d’Israël dans le continent africain. Une source diplomatique africaine avait indiqué qu’Israël n’agissait pas seul dans cette stratégie, « élaborée secrètement avec la France, le Qatar et l’Arabie Saoudite ». Elle avait rajouté que le Maroc « constituait le cheval de Troie » dans cette opération. Elle soulignait aussi que c’était toute l’Afrique qu’Israël voulait conquérir, tout en alertant l’opinion publique que certains pays africains « pourraient céder au chant des sirènes et se jeter ainsi dans les bras de l’entité sioniste ». C’est chose faite malheureusement…

Donald Trump et Benyamin Netanyahou peuvent se réjouir du soutien indéfectible de leurs amis d’Amérique latine, comme le Salvador, le Guatemala, le Honduras, le Panama, le Pérou et le Paraguay qui les ont honorés de leur présence.

    En Europe, l’Albanie, l’Autriche, la République tchèque, la Géorgie, la Hongrie, la Macédoine, la Roumanie, la Serbie et, bien sûr, l’Ukraine ont été portés sur la liste des pays conviés à cette cérémonie d’inauguration de l’ambassade américaine. Son transfert a provoqué les foudres des Palestiniens qui ont manifesté leur indignation face à cette injustice. Des manifestations très durement réprimées par l’armée sioniste, qui ont provoqué la mort de plus de 59 Palestiniens, sous le regard passif de la communauté internationale.

D’autres petits pays tels que : le Myanmar, les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam ont été représentés.

    Le Parti Anti Sioniste condamne ces 32 pays qui, par leur présence à Al Qods, sont devenus ainsi complices de la mort de plus de 59 Palestiniens, dont un bébé de 2 ans, mort après avoir inhalé du gaz lacrymogène, et plus de 2.771 blessés.
    Mais nous constatons également que les amis de l’entité sioniste ne sont pas si nombreux que cela, signe que sa « puissance » s’amenuise malgré tous les moyens colossaux dont elle dispose .
    Le règne de l’axe du mal arrive à son terme, bientôt justice sera faite et nous serons les premiers à nous en réjouir.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein