Iftar en l'honneur de la communauté marocaine en Belgique

 Iftar en l'honneur de la communauté marocaine en Belgique

L'ambassade du Maroc en Belgique a organisé, vendredi soir à Bruxelles, une réception-Iftar en l'honneur de la communauté marocaine résidant en Belgique, placée sous le signe de la convivialité et de la spiritualité spécifiques au mois sacré du Ramadan.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Dans une allocution d'ouverture, l'ambassadeur du Maroc en Belgique et au Grand Duché du Luxembourg, Mohamed Ameur, a indiqué qu'«au-delà de sa dimension spirituelle, le Ramadan est un mois de communion, de joie et de partage», rappelant que le Maroc a toujours prôné un Islam modéré et tolérant qui va de pair avec le développement et la justice. Il a insisté à cette occasion sur «la nécessité vitale» d'inculquer les nobles valeurs de l'Islam authentique aux générations montantes pour les prémunir contre «certains milieux extrémistes qui diffusent un discours déconnecté de la réalité» et pour «les aider à mieux vivre leur culture et leur identité».

Dans une intervention sur le thème «Le Maroc et l'Islam du juste milieu», l'anthropologue et professeur-assistant à l'Université internationale de Rabat, Farid El Asri, a, pour sa part, relevé que l’Islam de pondération et du juste milieu prôné par le Maroc a fait du Royaume un modèle «fiable» et «viable» dans le domaine religieux. Mettant en exergue les «piliers et les marques identitaires» sur lesquels est basée l'expérience religieuse marocaine, Pr El Asri a insisté sur la nécessité de s'en inspirer, notamment dans le contexte actuel de la société belge, déplorant la recrudescence «de manifestations et de concepts qui perturbent certains musulmans dans leur expérience spirituelle et identitaire».

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
Iran à 40 ans de révolution