L'Iran célèbre la naissance de Fatima az-Zahra et de la Journée de la femme

L'Iran célèbre la naissance de Fatima az-Zahra et de la Journée de la femme

L'Iran célèbre vendredi l'anniversaire de la naissance de Fatima az-Zahra (la paix soit sur elle), la fille du Prophète de l'Islam, Hazrat Mohamad (P), une journée spéciale qui coïncide également avec la Journée de la femme dans le pays Persan pour se souvenir de l'importance des mères et des femmes dans la vie des gens.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Fatima az-Zahra, la fille unique du Prophète de l'Islam et transmetteur de la ligne de succession de la Maison Prophétique, est née en 607 à La Mecque et a été martyrisée en 632 à Médine, en Arabie Saoudite.

La famille du Prophète, qui descend de la lignée de Fatima (P), est considérée comme sacrée par les musulmans chiites, puisque selon les hadiths (dictons et narrations), le prophète de l'Islam (P) recommandait aux musulmans de considérer le saint Coran et sa famille en tant que sources de la religion islamique après sa mort.

Dans un hadith, il est rapporté que le Prophète a dit : "La première personne qui entrera au paradis sera Fatima".
 
Pour les musulmans chiites, elle est une source d'inspiration et le symbole suprême des vertus féminines et un exemple parfait pour toutes les filles, femmes et mères qui luttent pour la construction de sociétés solides et saines.

En Iran, les gens décorent les mosquées, les maisons, les rues et les magasins avec des ornements et des lumières colorées, et distribuent des bonbons pour commémorer cette grande journée. Les fleuristes, pâtisseries, bijouteries et autres magasins iraniens sont plus populaires qu'à d'autres périodes de l'année. Chaque personne, à sa manière, rend hommage à sa mère et à sa femme.

De nombreuses familles iraniennes ont tendance à se rencontrer et à agir pour le compte de mères ou de grands-mères. De cette manière, ils soulignent que les mères sont une partie essentielle du noyau familial puisque les femmes et la famille sont deux sujets inséparables à la fois dans les lignes directrices islamiques et dans la culture iranienne.

Le chef de la Révolution islamique d'Iran, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, dans des déclarations faites jeudi à l'occasion de la Journée de la femme, a salué le rôle fructueux des femmes iraniennes dans tous les aspects de la famille et dans le domaine scientifique, tout en critiquant les doubles standards des Occidentaux concernant cette partie fondamentale de la société.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
We are All Zakzaky