Un cameraman de la chaîne iranienne meurt pour l'explosion d'une mine en Syrie

Un cameraman de la chaîne iranienne meurt pour l'explosion d'une mine en Syrie

Le caméraman de la chaîne iranienne Al-Alam jazn Kahil - fils d'un correspondant de la même chaîne - a perdu la vie dans une banlieue du sud de la province syrienne d'Alep, à la suite de l'explosion d'une mine restante des terroristes dans ladite zone.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Kahil, 20 ans, fils de Zia Qodur, correspondant d'Al-Alam, était également le caméraman des forces syriennes et a participé à plusieurs reprises au tournage de nombreuses scènes de combat, parmi lesquelles l'opération de l'armée syrienne dans le zones orientales d'Alep (nord-ouest) contre le groupe terroriste ISIL (Daech, en arabe).

En outre, il a contribué à la couverture médiatique des activités de l'armée syrienne dans les villes d'Al-Fua et de Kafraya, situées dans le champ nord-est d'Idlib (nord-ouest).

Beaucoup de réseaux iraniens, depuis le début du conflit syrien en 2011, envoient des correspondants, des photographes et des cameramen pour fournir un reflet fiable de ce qui se passe dans la guerre en Syrie. Jusqu'à présent, plusieurs de ces membres de la presse sont morts et ont rejoint les victimes du conflit qui afflige le pays arabe.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
Iran à 40 ans de révolution