Rohani exclut toute rencontre avec Trump

Rohani exclut toute rencontre avec Trump

Lors d’une réunion avec un groupe des hauts responsables des médias américains, le président iranien a souligné que Donald Trump avait commis de très mauvaises actions contre l’Iran. « Nous n’avons aucun espoir dans le changement de comportement du président des États-Unis », a-t-il déclaré.

Selon le correspondant de l'Agence de presse de la République islamique (IRNA) à New York, ce lundi, Hassan Rohani a répondu à une question sur une éventuelle rencontre avec son homologue américain. « Trump a en fait commis de très mauvaises actions contre le gouvernement et le peuple iraniens. Il s’est retiré de manière injustifiée de l’accord sur le nucléaire, a sanctionné notre pays sans raison valable et est intervenu dans nos affaires internes. Avant tout dialogue, il lui faudra compenser toutes ces mesures », a-t-il indiqué.

Au sujet du rôle de certains pays dans l’attentat terroriste d’Ahwaz, M. Rohani a expliqué que « Ahwaz a été frappée d’un acte terroriste majeur et je regrette que certains pays refusent de mentionner l’attaque terroriste, ce qui veut signifier qu’ils ne veulent que le terrorisme soit combattu partout dans le monde, de la même façon ».

Évoquant le fait que les Américains ont systématiquement soutenu les groupes terroristes anti-iraniens depuis le début de la Révolution islamique, il a déclaré: « Washington soutient encore les groupes terroristes comme par le passé. Certains d’entre eux d’ailleurs mènent des activités politiques et font de la propagande aux États-Unis. Ce pays ne peut pas être indifférent aux actions de ces terroristes qui violent toutes les lois internationales. »

Et d’ajouter : « Suite à l’attentat d’Ahwaz, une autorité américaine a tenu des propos choquants ; il a soutenu les terroristes et rendu le gouvernement iranien responsable de ce crime ! Si nous disions la même chose à propos des auteurs des attentats terroristes du 11 septembre, comment réagirait le peuple américain ? Si c’était le cas, est-il possible d’imputer la responsabilité de tout acte terroriste commis en Europe et ailleurs à leur gouvernement dont le pays a été victime du terrorisme ? »

Dans une autre partie de ses propos, le président iranien a précisé que la République islamique d'Iran avait respecté ses engagements dans le cadre de l’accord sur le nucléaire (PGAC) et l’avait mis en application. « Si un autre candidat avait remporté les élections aux États-Unis et que l'administration américaine avait respecté l'accord, nous n’en serions peut-être pas là », a-t-il lancé avant de poursuivre : « La question n’est pas de savoir si l’Iran fait confiance ou pas aux États-Unis. Mais la question est la confiance du monde envers les États-Unis et leur respect des lois internationales. »

..................

300


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

haj 2018
We are All Zakzaky