" Président de l'Iran devrait être une priorité pour la loi du pays ''

  • News Code : 826530
  • Source : ABNA
Brief

Seyed Ahmad Khatami, l'ayatollah note que le Président de la République islamique d'Iran devrait se concentrer sur la loi de la terre, et non pas la faction à laquelle il appartient.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « Nous devons élire un président à accorder plus d'attention au respect de la loi que les parties », a souligné vendredi l'Ayatollah Khatami dans son discours à la prière collective du vendredi à Téhéran (Téhéran).

Est prononcé sermon le jour où les six candidats pour la présidence de l'Iran se préparent à tenir les premiers débats pré télévisée à l'élection, en vue de laquelle le religieux conseillé de prendre en compte avant tout les intérêts le système de la République islamique.

Pour ce système, il a rappelé l'Ayatollah Khatami, le plus important est la participation de la nation iranienne dans les élections, comme un moyen par lequel dérailler les tentatives faites par les médias hostiles pour intervenir dans le processus politique de l'Iran.

En outre, le chef de la prière de Téhéran a souligné que même si le Conseil des Gardiens (CG) a examiné les candidats à la présidence, est le peuple qui doit décider quel est le meilleur choix pour le poste.

À son avis, un président doit avoir des plans pour rendre la vie plus facile pour leur peuple et en même temps, la capacité et le pouvoir de les mettre en œuvre, ainsi que l'obligation de lutter contre la corruption à tous les niveaux qui apparaît.

L'Iran, l'ayatollah a souligné, ils veulent un président qui se bat contre la guerre culturelle totale de l'ennemi contre le peuple persan et aussi être en mesure de répondre fermement aux insultes des ennemis de la République islamique d'Iran.

Puis le religieux a dit que qui dirige la branche exécutive de l'Iran ne devrait pas faire taire les voix critiques, mais les prendre en compte, laisser des slogans vides de côté et mettre ses idéaux en pratique.

En ce qui concerne le débat aujourd'hui, Khatami a recommandé des candidats pour éviter de perdre face à face, ils sont pris en charge par des statistiques crédibles et empêchent les élections présidentielles créent une atmosphère de division.

Le 19 mai, quelque 57 millions d'Iraniens ayant droit de vote aux urnes pour élire XIIe président de la République islamique d'Iran, qui mènent la branche exécutive du pays pour une période de quatre ans.

Les candidats ont jusqu'au 17 mai prochain, 24 heures avant le jour des élections, de développer leurs campagnes. Dans le cas où aucun d'entre eux obtiennent 50% des voix plus une, aura lieu un second tour.

Fin/229



Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mourining of Imam Hossein
پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016