Poutine regrette la présentation des européens aux États-Unis d’Iran

Poutine regrette la présentation des européens aux États-Unis d’Iran

La Russie déclare que les européens signataires de l’accord nucléaire avec l’Iran ne respectent pas les obligations découlant du Pacte par son unité américaine.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Dans des déclarations faites vendredi lors d’une réunion avec le chef de la révolution islamique d’Iran, l’Ayatollah Seyed Ali Khamenei, à Téhéran (capitale perse), le Président russe Vladimir Putin, a critiqué les « mesures inappropriées » Administration Américaine contre le pays de Perse et dit « bien que les européens ont annoncé cherche des moyens pour sauver l’accord sur le nucléaire, sont subordonnés aux États-Unis en raison de sa dépendance à l’égard de ce pays ».

Après la sortie, au début de mai, les Etats-Unis de l’accord nucléaire conclu en 2015 entre l’Iran et alors le groupe 5 + 1 (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Russie et Chine, plus d’Allemagne) et ultérieure réimposition des sanctions au pays Perse, Téhéran a appelé à leur Homologues européens pour s’assurer que tous les intérêts de l’Iran sont préservés pour sauver le Pacte multilatéral.

Autorités persanes ont critiqué à plusieurs reprises les pays européens pour avoir omis de répondre à la demande de l’Iran pour sauver le Pacte, le nom officiel du Plan intégral d’action commune (JCPOA, par son sigle en anglais). En outre, le 2 septembre, Téhéran a donné dans les deux mois afin que le bloc européen présenter un paquet de mesures pour sauver l’accord.

Poutine, a également critiqué Washington pour générer des obstacles dans les relations entre la Russie et l’Iran, deux pays qui, selon Poutine, ont de grandes capacités d’accroître leurs relations bilatérales.

« Les américains font une erreur stratégique » aux services bancaires par des restrictions dans les relations Téhéran-Moscou, qui se traduira par la perte de confiance dans le dollar américain sur la scène internationale.

À la réunion à laquelle ont également participé le vice-président tout d’abord de l’Iran, Eshaq Jahangiri, le chef de l’exécutif russe a décrit comme « très bonne » réunion qui s’est tenue aujourd'hui avec le Président iranien, Hasan Rohani.

« Au cours des pourparlers, nous soulignons l’importance d’accroître les relations bilatérales dans tous les domaines, en particulier l’économie et du commerce, » a dit Poutine.

Ces réunions ont eu lieu en marge du sommet de Téhéran sur le processus de paix en Syrie qui a suivi, en dehors de Poutine et Rohani, le Président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

haj 2018
We are All Zakzaky