Poutine qualifie de « très utile » entretien avec le dirigeant de l’Iran

  • News Code : 864194
  • Source : ABNA
Brief

Le Président russe, Vladimir Poutine, considéré comme « très utile et très content » la réunion tenue avec le dirigeant iranien, l’Ayatollah Seyed Ali Khamenei.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « Nous avons eu de bonnes conversations avec le Président de l’Iran sur des questions bilatérales, notamment l’énergie et des questions d’intérêt commun. J’ai également eu une grande rencontre de contenu et très utile avec le leader de la révolution islamique d’Iran, et nous parlons sur plusieurs questions, y compris la sécurité régionale, » a déclaré mercredi le Président russe.

Poutine a fait ces déclarations lors d’une conférence de presse conjointe avec ses homologues d’Iran et d’Azerbaïdjan, Ilham Aliev et Hasan Rohani respectivement, à Téhéran (Iran), une réunion qui a eu lieu après une réunion trilatérale entre ces agents, où, selon Poutine, ils ont abordé plusieurs sujets, notamment la paix et la stabilité, la lutte contre la criminalité organisée et le terrorisme et l’économie.

En outre, d’examiner très positive la réunion trilatérale et sa visite à Téhéran, Poutine a remercié son homologue iranien ont célébré est réunion, veiller à ce que ces pourparlers auront des résultats de la plus haute importance pour les trois Nations.

Selon Poutine, l’affaire nucléaire iranienne et la crise syrienne ont été d’autres sujets qui ont versé des réunions tenues avec des hauts fonctionnaires iraniens. « Nous avons une coopération très fructueuse avec l’Iran pour résoudre la crise en Syrie », a-t-il ajouté, pour ensuite souligner que la Russie a également la coopération de la Turquie et d’autres partenaires pour mettre fin au conflit syrien.

Dans ce contexte, a fait valoir que les deux dialogues de paix de la Syrie à Astana (la capitale Kazakh) tels que la lutte contre le terrorisme dans le pays arabes sont développent de manière positive.

En outre, il a laissé entendre le corridor de transport international Nord-Sud et la coopération Iran-Russie-Azerbaïdjan dans ce domaine. Ce couloir est une nouvelle alternative à la voie de transit du canal de Suez et ils prévoyaient il Téhéran, Moscou et Bakou de jointure de l’Europe du Nord l’Inde et les pays du golfe Persique à travers le territoire des trois pays concernés.

Enfin, après avoir mentionné les collaborations productives dans ces trois pays dans le Forum du gaz (FPEG) de pays exportateurs, le Président russe a conclu son discours soulignant que Téhéran, Moscou et Bakou ont des capacités pour étendre leurs liens dans tous les domaines.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein