Les ordres du chef iranien augmentent la capacité d'enrichissement de l'uranium

Les ordres du chef iranien augmentent la capacité d'enrichissement de l'uranium

Le chef de l'Iran ordonne officiellement des préparatifs pour augmenter la capacité d'enrichissement d'uranium du pays, conformément à l'accord nucléaire.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : "L'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA) doit immédiatement préparer les mesures nécessaires pour atteindre (uranium enrichi) jusqu'à 190.000 uts (unités de travail de séparation), dans le cadre de l'accord nucléaire", a déclaré le leader lundi de la révolution islamique d'Iran, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei.

Lors de son discours à l'occasion du 29ème anniversaire de la mort du fondateur de la République islamique d'Iran, Imam Khomeiny, à Téhéran (la capitale perse), le dirigeant iranien a mis en garde contre les plans des ennemis de faire pression sur l'Iran, le prétexte de l'accord nucléaire, officiellement connu sous le nom de Plan d'Action Conjoint (JCPOA).

"Certains gouvernements européens s'attendent à ce que la nation perse tolère des sanctions, renonce à ses activités nucléaires et continue à observer des limitations (dans son programme nucléaire). Je dis à ces gouvernements que ce mauvais rêve ne se réalisera jamais ", a ajouté l'ayatollah Khamenei.

Cependant, il a souligné que toutes les mesures prises par les ennemis contre la République islamique sont le résultat de leur désespoir et de la confusion sur la stabilité du système islamique du pays persan.

Dans une autre partie de ses déclarations, le chef de la révolution islamique a appelé un «rêve» l'idée des pays occidentaux de limiter ou d'arrêter le programme iranien de missiles balistiques.
 
Le dirigeant iranien a également souligné que son pays n'a pas l'intention d'arrêter son soutien aux pays opprimés et à la Résistance dans la région et a exhorté les jeunes arabes à supporter la pression des Etats-Unis.

"Les jeunes Arabes doivent prendre des mesures et des initiatives pour contrôler leur propre avenir ... Nous continuerons à soutenir les nations opprimées et les forces de la Résistance dans la région", a déclaré l'ayatollah Khamenei.
 
En outre, il a considéré l'Imam Khomeiny comme un «symbole de la Révolution islamique d'Iran», qui grâce à sa foi en Dieu et sa confiance dans les jeunes et le peuple perse, a réussi à neutraliser les conspirations et la propagande des ennemis.

Ayatollah Khamenei a souligné que le fondateur de la République islamique a toujours confronté les ennemis "activement et avec courage" et mis en œuvre des mesures dans diverses situations "basées sur les priorités" de son temps.
 
C'était le 8 mai dernier, lorsque le président américain Donald Trump a annoncé le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire signé en 2015 entre l'Iran et le groupe 5 + 1 de l'époque (États-Unis, Royaume-Uni, France, Russie et Chine, plus Allemagne).

Les autorités iraniennes ont toutefois fixé un "délai limité" pour que les autres signataires européens du pacte clarifient leur position sur la question et ont affirmé à plusieurs reprises qu'au cas où les Européens enfreindraient ces exigences, l'Iran exercerait le droit de reprendre ses activités nucléaires.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
We are All Zakzaky