Leader de l'Iran: la Palestine sera libérée

  • News Code : 871294
  • Source : ABNA
Brief

Le chef de la révolution islamique en Iran avertit que tout complot contre Al-Qods entraînera la libération de la Palestine des sionistes.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) :"Les déclarations de ceux qui prétendent qu'ils vont déclarer Al-Qods (Jérusalem) comme capitale de la Palestine occupée viennent de leur faiblesse et de leur handicap. Sur la question de la Palestine, ils ont les mains liées et ne peuvent pas promouvoir leurs objectifs ", a déclaré mercredi le dirigeant iranien, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei.

Dans des termes formulés en référence à la décision du président américain, Donald Trump, de transférer l'ambassade de son pays de Tel Aviv à Al-Qods comme capitale, il a souligné que ceux qui gagneront dans cette bataille seront la nation islamique et le peuple palestinien.

À cet égard, il a affirmé que le monde islamique fera face à ce complot et a averti qu'une telle «mesure donnera aux sionistes un coup plus fort qui aboutira à la libération de la Palestine».

L'ayatollah Khamenei a considéré "les Etats-Unis, l'hégémonie mondiale, le régime sioniste et certains dirigeants musulmans réactionnaires" comme les ennemis actuels de la communauté islamique et les enseignements du Prophète de l'Islam, Hazrat Mohamad (que la paix soit sur lui et lui et sa famille).

"Aujourd'hui le pharaon de la région est: les Etats-Unis, le régime sioniste et tous ses partisans dans la région qui cherchent à matérialiser une guerre dans la région. Cela fait partie d'un plan américain. Les mêmes Américains ont affirmé qu'ils devaient mener la guerre dans la région pour préserver la sécurité du régime sioniste ", a-t-il poursuivi.

Dans ce contexte, le dirigeant iranien a déploré que certains dirigeants et élites régionaux obéissent aux ordres américains. agissant contre l'Islam et les Musulmans.

Il a clairement indiqué que, bien que certains gouvernements aient fondé leurs politiques sur la guerre et agissent contre l'unité parmi les musulmans, la République islamique d'Iran ne maintient aucune divergence avec ces nations insistant sur le principe de l'unité.

Il a souligné l'unité et la résistance contre les sionistes comme moyen de résoudre les problèmes du monde islamique. "La question de la Palestine est l'axe des affaires de la nation islamique et tout le monde devrait tendre vers la libération et le salut du peuple palestinien", a-t-il dit.

Il a également averti ces gouvernements que leurs mesures conduiraient à la destruction selon ce qui a été dit dans le Coran, le livre sacré des musulmans.

Plus de 500 intellectuels et dirigeants musulmans se sont réunis à Téhéran (capitale de l'Iran) pour participer à la 31e Conférence internationale de l'unité islamique et ont rencontré mercredi l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, lors d'une session à laquelle assistaient également les autorités iraniennes et des ambassadeurs de différents pays musulmans.

Cette réunion a lieu à l'occasion de l'anniversaire de la naissance du Prophète de l'Islam Hazrat Mohamad (P) et du sixième Imam des musulmans chiites, l'Imam Jafar al-Sadiq (P).

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016
We are All Zakzaky