Le Guide suprême s’exprime sur l’élection présidentielle

  • News Code : 829032
  • Source : Press TV
Brief

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Khamenei s’est exprimé à l’occasion de l’élection présidentielle du 19 mai, lors d’une audience accordée ce mercredi ; 10 mai aux diplômés de l’Académie militaire.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le Guide suprême a déclaré que l’objectif à court terme de l’ennemi consistait à insécuriser le pays dans le but de compromettre le processus électoral en Iran. Il faudrait se tenir prêt pour faire face à toute éventuelle tentative de déstabilisation ou de sédition à l’orée de l’échéance électorale.

L’Ayatollah Khamenei a souligné que l’élection pourrait être à la fois une occasion pour renforcer le pays ou pour l’affaiblir. « Si le peuple iranien participe massivement à l’élection présidentielle en respectant les principes de l’éthique et la loi, ce serait une très grande fierté pour l’ordre islamique », a-t-il ajouté.

« Au cœur d’une région en proie à des instabilités, nous sommes parvenus à préserver notre sécurité, les ennemis rêvent de la détruire », a dit l’Ayatollah Khamenei.

L’objectif à moyen terme de l’ennemi concerne l’économie et le quotidien des gens. Ils cherchent à paralyser la production, à généraliser le chômage et à provoquer ainsi la déception la masse populaire.

Et tout ceci pour en venir à un objectif de long terme : le changement de l’ordre islamique.

Dans le temps, l’ennemi parlait du renversement de la RII, mais son incapacité à réaliser son objectif a poussé l’ennemi à tempérer son discours et à réclamer « un changement du comportement de la RII ». Or, il n’y a aucune différence entre le « changement du comportement » et le « changement de l’ordre politique ». Car le changement du comportement revient à s’éloigner des principes de l’islam, des idéaux de la Révolution et de la ligne tracée par notre défunt Imam Khomeini et de nous arranger en fin aux côtés de nos ennemis. Le changement du comportement de la RII n’a rien moins que sa disparition.

Le Guide suprême de la Révolution islamique a clarifié les facteurs d’autorité ainsi que la position du « gouvernement de résistance », c’est-à-dire, « ne pas résigner face au discours arbitraire et perdurer dans sa position de pouvoir ».

Le Guide suprême de la Révolution islamique, l’honorable Ayatollah Ali Khamenei a affirmé que le gouvernement de résistance n’est pas comparable à un élément ou une organisation de résistance dans un pays quelconque : « le gouvernement de résistance dispose d’une politique, d’une économie et des forces armées et profite d’une capacité d’agir à l’échelle internationale et d’une vaste zone d’influence. »

L’Ayatollah Khamenei a rappelé que le gouvernement de résistance a toujours été la cible des hostilités des puissances mondiales et de leurs acolytes, ajoutant que l’attitude du gouvernement de résistance ne consistait ni à suivre les politiques expansionnistes ni à s’arrêter au niveau de l’inaction. Le Guide suprême a ensuite dénoncé la mauvaise opinion de ceux qui nous accusent d’expansionnisme régional et international.

Faisant allusion à des versets coraniques, l’Ayatollah Khamenei a argué que la position du gouvernement de résistance consiste en la puissance de dissuasion.

« Avec persévérance et grâce à ses talents nationaux, la RII poursuivra, comme auparavant, sa politique qui est le pouvoir dissuasif de l’ordre islamique. Ce pouvoir a pour but de faire oublier à toutes les puissances arrogantes l’illusion de la moindre agression conter l’Iran », selon le Guide suprême de la Révolution islamique, lequel a ajouté, à ce propos, « que les ennemis sachent que l’idée même de commettre une agression contre la RII leur apportera une riposte cinglante. »

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016
We are All Zakzaky