Iran: non à la violence!

Iran: non à la violence!

Partout à travers le pays, les Iraniens sont descendus dans les rues pour la quatrième journée consécutive, en signe de soutien à l’Ordre islamique et pour dénoncer la violence qui a marqué les récentes manifestations.

Samedi, à Téhéran, Sari, Amol et Semnan au nord, Ilam à l’ouest et Kerman au sud, des milliers d’Iraniens ont favorablement répondu à l’appel à manifester. Leurs slogans et leurs pancartes condamnaient la violence et la sédition.

La semaine dernière, des manifestations pacifiques ont été organisées dans tout le pays pour dénoncer les récentes hausses des prix et la mauvaise situation économique. Mais la présence de fauteurs de troubles et d’éléments armés a rapidement fait dégénérer l’événement qui a pris l’allure d’une émeute de rue.

Conscientes de la façon dont les fauteurs de trouble ont cherché à altérer les manifestations pacifiques, les manifestants ont été vite invités par les autorités à vider les rues.

Selon les responsables, certains émeutiers ont fait usage de fusils et de pistolets contre la police et la foule.

Alors que cette violence sporadique a coûté la vie à une douzaine de personnes, les autorités ont annoncé la fin des troubles.

Lors d’une réunion de son cabinet, le président Hassan Rohani a reconnu le droit du peuple de protester et d’exprimer ses revendications par des moyens pacifiques. Par ailleurs, il s’est engagé à régler les problèmes économiques qui affectent une partie de la société iranienne.

Rappelons que selon la loi, toute manifestation doit obtenir au préalable les autorisations nécessaires.
................
300


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016
We are All Zakzaky