Incident à l'ambassade d'Iran: les assaillants arrêtés

Incident à l'ambassade d'Iran: les assaillants arrêtés

Quatre hommes, qui avaient pénétré dans l’ambassade d’Iran à Londres, ont été arrêtés par la police britannique.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qassemi, a annoncé, vendredi 9 mars au soir, l’arrestation de quatre individus ayant pénétré dans l’ambassade iranienne à Londres, par la police britannique. M. Qassemi a réclamé la traduction en justice et la punition des auteurs de cette offensive.

Hier soir, quatre partisans d’une secte extrémiste dite "secte Chirazi", connue aussi sous le nom de « chiites britanniques », ont accédé au balcon de l’ambassade d’Iran à Londres avant de baisser le drapeau de la République islamique d’Iran pour le remplacer par celui de leur secte.

De son côté, l’ambassadeur de la République islamique d’Iran à Londres Hamid Baïdinejad a fait part, dans un tweet, de l’arrestation de ces quatre individus, ajoutant qu’ils avaient été transférés au commissariat de police de Londres. « D’autres éléments de cette secte pourraient encore traîner aux alentours de l’ambassade », a-t-il ajouté.

Tout de suite après cet événement, le vice-ministre iranien des Affaires étrangères Abbas Araqtchi a fait part de la vive protestation de l’Iran à l’ambassadeur britannique à Téhéran Nicholas Hopton et a demandé à la police une protection absolue pour les diplomates iraniens à Londres.

« Nicholas Hopton a présenté des excuses officielles de la part du gouvernement britannique en disant que la police anti-émeute est déployée sur place et contrôle actuellement la situation. Toutes les mesures nécessaires ont été prises pour protéger les diplomates iraniens et empêcher les assaillants de s’infiltrer à l’intérieur de l’ambassade », a indiqué Bahram Qassemi.

Il a réaffirmé que le gouvernement britannique devrait assumer ses responsabilités, d’une manière sérieuse et ferme, quant à la protection des lieux diplomatiques de la République islamique d’Iran et des diplomates iraniens, ainsi que la traduction en justice des éléments ayant pénétré dans l’espace diplomatique iranienne.

« Contrairement à ce qui est dit dans certains médias, l’ambassade iranienne à Londres n’a pas été envahie », a souligné le porte-parole de la diplomatie iranienne.

« Il y a quelques minutes, un certain nombre de partisans de la secte Chirazi ont pris d’assaut l’ambassade d’Iran. Ils ont baissé le drapeau d’Iran, et ont scandé des slogans contre les autorités iraniennes, et insulté Aïcha, Abou Bakr et Othman. Ils étaient armés de bâton et de hache. La police s’est immédiatement rendue sur place », a écrit sur sa page Twitter l’ambassadeur d’Iran à Londres, Hamid Baïdinejad, vendredi soir, tout de suite après l’attaque.

La secte Chirazi suit l’enseignement de l’Ayatollah Sadiq Chirazi. Ses partisans, dont Yasser Habib, propriétaire de la chaîne de télévision satellitaire al-Fadak, qui diffuse généralement des émissions dans le but de diviser le monde de l’islam. Cette chaîne a diffusé en direct l’attaque contre l’ambassade d’Iran à Londres.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
Iran à 40 ans de révolution