Araghchi à Paris: nous n’avons à discuter avec personne de nos moyens de défense

Araghchi à Paris: nous n’avons à discuter avec personne de nos moyens de défense

Le vice-ministre iranien des AE chargé des affaires juridiques et internationales, Seyyed Abbas Araghchi a déclaré depuis Paris : « Concernant nos moyens de défense, nous n’avons aucune négociation à mener avec qui que ce soit. »

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : En effet, selon l’agence de presse ISNA, Araghchi a déclaré au 2e jour du 4e round des discussions politiques entre l’Iran et la France : « Notre sécurité nationale est la chose la plus importante qui soit pour nous et là-dessus nous n’avons aucune discussion à mener avec personne. »

Il a ajouté : « Les préoccupations sur notre région sont légitimes et nous vous exposons à vous et à tout le monde notre position sur les questions régionales, mais nos armes de défense et nos programmes de missiles ne relèvent nullement de débats et de discussions avec les autres pays. »

Concernant le voyage imminent du ministre français des Affaires étrangères en Iran, Araghchi a indiqué : « Le voyage de Jean-Yves Le Drian en Iran se fera dans un proche avenir et les détails de cette visite sont réglés par nos appareils diplomatiques. »

« Hier, mercredi, le quatrième tour des négociations semestrielles s’est tenu à Paris entre moi-même et le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, conformément à ce qui a été programmé sur l’initiative des deux présidents iranien et français il y a deux ans de cela. Nous avons discuté des relations bilatérales notamment en matière économique, diplomatique et culturelle ainsi que des questions régionales. Nous avons eu dans l’ensemble de bons échanges. »

Ajoutant que les positions de l’Iran et de la France sont très proches concernant l’accord sur le nucléaire, Araghchi a expliqué que les deux parties avaient discuté aussi des politiques américaines sur cet accord et sur l’Iran.

Concernant sa visite à l’Institut français des relations internationales, le vice-ministre iranien des AE a indiqué : « Dans cet institut de recherche, les discussions ont porté sur la manière dont les États-Unis se sont comportés avec l’accord sur le nucléaire, sur les modalités d’application de l’accord et les objectifs de cet engagement pris au niveau international. Et les discussions se sont révélées très riches. ».

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Iran à 40 ans de révolution
پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016