Alerte à l'Iran: les sanctions et le pacte nucléaire sont inconciliables

Alerte à l'Iran: les sanctions et le pacte nucléaire sont inconciliables

L'Iran a averti qu'il ne resterait pas dans l'accord nucléaire en même temps qu'un régime de sanctions contre le pays perse est mis en marche.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : "Si les objectifs de l'Iran ne sont pas atteints, il sera impossible de rester en vie (l'accord nucléaire), car le maintien des sanctions et la préservation de l'accord sont impossibles", a annoncé le chef de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OEAI), Ali Akbar Salehi.

Dans une intervention à l'Institut norvégien de recherche sur les affaires internationales à Oslo, la capitale de la Norvège, Salehi a qualifié vendredi l'accord nucléaire de "grande réussite multilatérale", mais a averti que son maintien est un test pour la communauté internationale.

Il a également souligné que ce pacte international, signé entre l'Iran et le Groupe 5 + 1 (Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Russie et Chine, plus l'Allemagne), n'a pas seulement répondu aux préoccupations des puissances mondiales sur la capacité nucléaire d'Iran, a également pris en compte les besoins et les droits du peuple iranien.

Dans une autre partie de ses déclarations, le chef du nucléaire iranien a dénoncé les mesures "hostiles" et "trompeuses" des Etats-Unis pour parvenir à un consensus afin de mettre fin à cet accord, officiellement connu sous le nom de Plan d'Action Conjoint (JCPOA acronymes en anglais).

Plus tôt, lors d'une réunion tenue mardi avec le secrétaire général des Nations unies (ONU), Antonio Guterres, à Oslo, Salehi a déclaré qu'il voyait la préservation du Pacte nucléaire de 2015 peu probable après la sortie unilatérale des États-Unis de cela, parce que les paquets économiques proposés par l'Europe à l'Iran sont insuffisants.

Après que Washington a réitéré l'accord, annoncé le 8 mai par le président américain Donald Trump, l'Iran a fixé un "délai limité" pour que l'Europe clarifie sa position sur la question.

A cet égard, au début du mois, le chef de la révolution islamique d'Iran, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, a donné l'ordre de préparer immédiatement l'infrastructure du pays pour augmenter l'enrichissement de l'uranium, une fois le pacte nucléaire définitivement.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mourining of Imam Hossein
haj 2018