« Attaque américaine contre la Syrie est un acte criminel et irresponsable »

  • News Code : 822971
  • Source : ABNA
Brief

Le candidat de gauche Jean-Luc Mélenchon dans le gala présidentiel critique raid américain au Syrie et Hollande soutiennent l'action des États-Unis.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Dans l'une des plus massives des rassemblements de la campagne électorale de dimanche à Marseille (sud de la France) -selon Mélenchon 70.000 personnes- ont participé à l'homme politique français a déclaré que " l'intervention américaine en Syrie est irresponsable et ne fera qu'accroître encore plus de tensions ".

Mélenchon a haussé le ton de souligner que le président de la France, François Hollande, et la chancelière allemande Angela Merkel, avec ses remarques vendredi a donné « son plein accord à cet acte criminel et irresponsable du président américain (Donald Trump) ».

Il a ensuite souligné que " l'intervention militaire n'a aucun fondement et toute légitimité internationale ". Il a dit en allusion à lancer 59 missiles de croisière Tomahawk de USA contre l'aérodrome militaire à Al-Shairat à Homs, en représailles à une attaque chimique présumé que Washington attache au gouvernement de Damas.

Il convient de noter que le Gouvernement syrien a catégoriquement rejeté ces accusations aux États-Unis et il explique que le (Front Al-Nusra) groupe terroriste avant Fath al-Sham armes chimiques conservées dans un entrepôt à Khan Shaykhun (Idlib), où l'explosion fatale est survenue.

Ailleurs dans son discours lors du rassemblement électoral, l'homme politique français a réitéré la nécessité pour la France de quitter « plus vite est mieux » l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et insisté sur le fait que les Français dire: « Nous ne voulons pas de guerre, pas de petite ou moyenne ou grande en Europe ».

Il a également évoqué le déploiement militaire lancée par l'Alliance atlantique dans les pays d'Europe de l'Est afin de faire face aux menaces potentielles de la Russie, et en particulier noté les tensions générées entre l'Occident et Moscou

Deux semaines après le premier tour des élections présidentielles 23 Avril, Mélenchon est à la troisième place dans les intentions de vote derrière Marine Le Pen (leader Front national) et Emmanuel Macron (candidat indépendantiste).

Politique gauchiste est considéré comme très critique de Le Pen et dans l'acte public mentionné ci-dessus, a exhorté les participants à rechercher la paix, sinon donner leur vote à l'extrême droite. Bien que prôner la rupture entre la France et l'OTAN.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016
We are All Zakzaky