Une Journée internationale des femmes musulmanes contre les stéréotypes

 Une Journée internationale des femmes musulmanes contre les stéréotypes

Le 27 mars, l’association Lallab a organisé la Journée internationale des femmes musulmanes. Objectif : mettre en avant les femmes qui ont habituellement peu la parole dans les médias.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le mardi, s’il y a un hashtag à suivre sur les réseaux sociaux, c’est bien celui-ci : #MuslimWomensDay. Toute la journée, les femmes musulmanes étaient à l’honneur. Et il fallait bien cela, tant elles sont invisibilisées dans les médias. Organisée par l’association Lallab, le site américain MuslimGirl, nos confrères de SaphirNews et le site Cheek Magazine, la Journée internationale des femmes musulmanes avait pour objectif premier de « révolutionner le récit fait sur les femmes musulmanes et promouvoir une représentation médiatique plus inclusive. »

Au programme de ce deuxième Muslim Women’s Day, des conférences-débats. Lallab déplore que « les femmes musulmanes en France doivent faire face à un traitement médiatique dangereux, les représentant généralement comme des femmes tantôt soumises et oppressées, tantôt hypersexualisées, mais toujours infantilisées, ignorantes, voire menaçantes. » Un traitement médiatique « parfois pernicieux », dénonce l’association féministe, qui estime que cela « a de réelles conséquences sur l’image et la vie des femmes musulmanes en France, qui représentent plus de 80 % des victimes des actes islamophobes. »

Et si l’on parle presque quotidiennement d’Islam et du voile, « il est temps de briser le silence paradoxal qui fait que l’on ne cesse de parler des femmes musulmanes sans leur donner la parole », estime l’association Lallab qui veut « changer la narration faite sur les femmes musulmanes » et « continuer à apporter une réponse positive pour célébrer celles que l’on ne cesse de marginaliser. » Lallab appelle notamment les internautes à poster aujourd’hui des messages de solidarité avec le hashtag #MuslimWomensDay mais également à partager les articles parlant de ces femmes musulmanes trop peu présentes dans les médias.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
Iran à 40 ans de révolution