Le Hezbollah condamne l’attentat de Saint-Pétersbourg. Nouveau bilan

Le Hezbollah condamne l’attentat de Saint-Pétersbourg. Nouveau bilan

Le Hezbollah a condamné, dans un communiqué, « l’attentat terroriste qui a visé lundi le métro de Saint-Pétersbourg, provoquant la mort de dizaine de citoyens innocents ». Il a exprimé « ses condoléances aux autorités russes et au peuple russe ».

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le Hezbollah poursuit : »  Ce crime, qui a ciblé des gens ordinaires, fait partie d’une série d’attaques terroristes qui se répand dans le monde entier et que la Russie combat en Syrie et dans diverses régions »  insistant « sur la nécessité pour le monde de s’unir pour faire face à ces terroristes, à leurs sponsors et à leurs protecteurs sans compter leurs promotteurs qui cherchent à répandre la pensée terroriste criminelle ».

Enfin, le Hezbollah a souligné  l’importance   » de rester aux côtés de la Russie, Etat et peuple, dans cette épreuve qui ne pourra pas faire plier la détermination du peuple russe à affronter toutes les formes du terrorisme ».

Explosion de St-Pétersbourg: le bilan revu à la hausse

11 morts et 51 blessés: tel est le dernier bilan actualisé rédigé cette nuit par les Services d’urgence de Saint-Pétersbourg suite à l’explosion qui a frappé lundi le métro de la ville.

Le département des Services d’urgence de Saint-Pétersbourg a publié dans la nuit une liste des victimes de l’explosion dans le métro de la ville. Ainsi, 51 personnes figurent désormais parmi les blessés, tandis que le nombre de morts reste inchangé depuis hier soir. Ces informations seront renouvelées à mesure que de nouvelles données seront disponibles, a indiqué le Service sur son site.

Mardi matin, le trafic a repris sur toutes les lignes du métro de Saint-Pétersbourg. Le fonctionnement de deux stations a pourtant été perturbé tôt le matin après la découverte d’un colis suspect. Il s’agissait en réalité d’une fausse alerte.

Saint-Pétersbourg est en deuil et ses drapeaux sont en berne mardi, au lendemain d’un attentat meurtrier dans le métro et d’un second déjoué de justesse dans une station du centre historique et touristique de la deuxième ville de Russie (nord-ouest). Le Comité d’enquête de Russie a lancé une enquête pénale pour terrorisme. Selon les dernières informations annoncées par les autorités kirghizes, un Russe d’origine kirghize serait à l’origine de l’attentat.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Iran à 40 ans de révolution
پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016