Poutine : l’explosion à Saint-Pétersbourg est un « acte terroriste »

 Poutine : l’explosion à Saint-Pétersbourg est un « acte terroriste »

L’explosion d’une bombe artisanale laissée à la consigne d’un supermarché de Saint-Pétersbourg (nord-ouest), qui a fait mercredi 13 blessés dans la deuxième ville de Russie, est un « acte terroriste », a affirmé jeudi le président russe Vladimir Poutine.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « Hier, un acte terroriste a été commis à Saint-Pétersbourg », a déclaré M. Poutine, au début d’une cérémonie de remise des décorations aux militaires russes qui ont participé à l’opération russe de lutte contre le terrorisme en Syrie.

M.Poutine a également précisé qu’il avait adressé des consignes particulières à ce sujet au directeur du Service fédéral de sécurité (FSB), Alexandre Bortnikov.

«J’ai donné hier un ordre au directeur du Service fédéral de sécurité concernant le travail avec ces bandits. Lors de leur capture, on doit agir dans le cadre de la loi et uniquement dans le cadre de la loi. Mais, s’il y a une menace à la vie et à la santé de nos effectifs, de nos officiers, il faut agir résolument, ne capturer personne, éliminer les bandits sur place», a-t-il déclaré.

L’explosion a frappé l’ancienne capitale impériale russe, qui a déjà été cible d’un attentat meurtrier en avril, alors que les autorités russes s’inquiètent du retour des takfiristes partis combattre en Syrie et Irak dans les rangs Daesh.

La Russie, qui intervient militairement en Syrie depuis septembre 2015, « a fait une contribution cruciale dans la défaite des forces criminelles qui ont lancé un défi à toute la civilisation, dans la destruction de l’armée terroriste, d’une dictature barbare », a souligné M. Poutine.

Après l’annonce mi-décembre par Vladimir Poutine d’un retrait partiel de ses troupes, les services de sécurité ont dit craindre une arrivée de takfiristes de retour de Syrie maintenant que le groupe Daesh a perdu la quasi-totalité de son territoire dans ce pays mais aussi en Irak.

Mi-décembre, les services de sécurité russes avaient déjà annoncé avoir démantelé une cellule du groupe Daesh s’apprêtant à commettre des attentats le 16 décembre à Saint-Pétersbourg, notamment dans la très touristique cathédrale Notre-Dame-de-Kazan.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein