L'Allemagne enregistre près de 1000 attaques extrémistes contre des musulmans

L'Allemagne enregistre près de 1000 attaques extrémistes contre des musulmans

Les extrémistes allemands ont perpétré au moins 950 attaques contre des musulmans, des mosquées et des institutions islamiques qui ont fait au moins 33 blessés en 2017, selon un rapport du ministère allemand de l'Intérieur publié samedi par le journal local Neue Osnabruecker Zeitung.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Les chiffres du ministère, qui ne fait que commencer à collecter des données sur les attaques antimusulmanes (et les séparer des attaques anti-immigrés) depuis le début de l'année dernière, révèlent que la grande majorité de ces attaques ont été menées par des sympathisants de droite.

Les crimes enregistrés incluaient l'incitation à la haine contre les musulmans, les lettres de menaces, les attaques contre les femmes portant l’hijab (voile islamique) et les graffitis sur le thème nazi dans les mosquées et autres bâtiments.

Pour sa part, Aiman Mazyek, le président du Conseil central des musulmans en Allemagne, assure le journal qu'il est convaincu que le nombre d'attaques contre les musulmans et les institutions musulmanes est beaucoup plus élevé car de nombreuses autorités ne surveillent pas encore spécifiquement les incidents anti-islamiques. Les victimes ne portent souvent pas plainte auprès de la police.

Au début de juin de l'année dernière, le journal a rapporté que les autorités allemandes avaient enregistré 208 crimes anti-islamiques au premier trimestre de 2017, avec des incidents incluant des attaques en ligne, des lettres de menaces, des attaques de femmes Hijab et des dommages matériels.

Deux mois plus tard, le même journal, citant des responsables allemands, a rapporté que les attaques contre les musulmans allemands devenaient "de plus en plus violentes", puisque les attaques islamophobes entre avril et juin de cette année-là ont blessé le premier trimestre étaient deux.

En contraste avec ces attaques des secteurs de droite, les citoyens européens ont également organisé de nombreuses marches contre l'avancée des mouvements de droite et pour la défense des réfugiés et des musulmans.

Le parti Alternative for Germany (AfD), qui est devenu après les élections de septembre dans le troisième parti politique du pays, rejette ouvertement les musulmans et plaide pour des mesures telles que l'interdiction de la construction de mosquées en Allemagne.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Mourining of Imam Hossein
haj 2018