La Russie rejette la sortie américaine "destructrice" du pacte nucléaire

La Russie rejette la sortie américaine

Les législateurs de la Fédération de Russie ont dénoncé mercredi la décision du président des Etats-Unis, Donald Trump, de quitter unilatéralement l'accord nucléaire avec l'Iran, le qualifiant de violation flagrante des accords internationaux.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : "La sortie américaine Le pacte nucléaire avec l'Iran fera tomber les accords de six pays, c'est une décision imprudente et destructrice qui risque d'entraîner des conséquences catastrophiques ", a déploré le président de la commission des affaires étrangères de la Douma russe, Leonid Slutski.

Les déclarations du responsable russe viennent après que Trump a annoncé sa décision d'abandonner l'accord nucléaire signé en 2015 par Téhéran et le groupe 5 + 1 (USA, Royaume-Uni, Russie, France et Chine, plus l'Allemagne) une apparition à la Maison Blanche et a souligné que Washington appliquera "le plus haut niveau" de blocus économique contre le pays perse.

Le député a également souligné que Moscou continue de préconiser un dialogue et est contre le monde unipolaire construit sur le sang et la tromperie.

Pendant ce temps, le président de la Commission de défense de la Douma, Vladimir Shamanov, a qualifié les actions unilatérales des Etats-Unis de "motivées politiquement", soulignant que le respect de l'accord par l'Iran était confirmé à plusieurs reprises par des organisations internationales.

" Non-respect des accords américains Cela va bien au-delà de la portée de toute relation internationale civilisée ", a déclaré le sénateur russe Andreï Klimov, commentant la question. Le sénateur, qui est le chef adjoint du Comité des affaires internationales du Conseil de la Fédération de Russie, a également ajouté que cette décision "porterait grandement atteinte" à la réputation de Washington.

L'accord nucléaire, également connu sous le nom de Plan global d'action conjointe (JCPOA), a imposé certaines restrictions au programme nucléaire du pays persan et, en retour, les six puissances ont accepté de lever les sanctions «nucléaires» imposées à la République islamique d'Iran.

La conformité de Téhéran avec le pacte nucléaire a été confirmée à 10 reprises par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA). Trump, cependant, a rejeté l'accord comme le «pire accord jamais négocié».
 
Suite à l'annonce de Trump, le président iranien Hasan Rohani a déclaré que "désormais, l'accord est entre l'Iran et cinq pays", et a souligné que l'Iran est prêt à revenir à produire de l'uranium enrichi "sans aucune limitation".

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

haj 2018
We are All Zakzaky