S.Nasrallah lance un appel pour une nouvelle Intifada et la mobilisation de la nation pour avorter l’agression de Trump

 S.Nasrallah lance un appel pour une nouvelle Intifada et la mobilisation de la nation pour avorter l’agression de Trump

Le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, a réagi ce jeudi à la décision du président américain, Donald Trump, de reconnaître Jérusalem AlQuds comme la capitale d’Israël.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Pour le numéro un du Hezbollah, il s’agit d’une nouvelle « déclaration de Balfour » et d’une « décision humiliante pour toute la nation arabe et musulmane ». Il a dans ce contexte appelé le peuple palestinien à une nouvelle intifada pour contrer cette agression israélo-US envers les lieux saints islamiques et chrétiens.

Sayed Nasrallah a sollicité toutes les composantes de la nation arabe et musulmane d’exercer toutes les formes de protestations disponibles afin de prouver à l’administration US qu’elle a tort lorsqu’elle a sous-estimé l’opinion publique arabe et islamique.

Le chef du Hezbollah a appelé à soutenir politiquement et militairement la nouvelle intifada des Palestiniens. Il a en outre sollicité le sommet de l’Organisation islamique à décréter une décision contraignante non négociable stipulant que la ville d’AlQuds est la capitale éternelle de la Palestine.

« Toutes ces pressions devraint pousser l’administration US à renoncer à sa décision insensée », a-t-il dit.

Voici les principaux points de son discours :

Tout d’abord, je voudrais m’attarder à la dernière décision du président américain de reconnaitre AlQuds comme la capitale de l’entité sioniste.

Chers frères et sœurs, nous sentons que nous sommes devant une nouvelle déclaration Balfour (qui a abouti à la création de l’entité sioniste), alors que nous avons commémoré le centenaire de la déclaration en question, il y a moins d’un an.

Nous devons évaluer les dangers et les retombées de cette décision afin d’adopter la position convenable.

Les dangers de cette décision

Lorsque nous réalisons les dangers d’une telle décision, nous saurons comment agir et ne pas prêter l’oreille à certaines voix arabes qui diront que ce qui s’est passé n’a aucun effet et aucune valeur.

Tout le monde sait que l’entité sioniste et ses dirigeants ne respectent pas les accords internationaux, ni la volonté internationale. Ils n’accordent aucune importance à ce que disent les Européens, la Russie, la Chine, le Canada, l’Amérique latine… Seule la position américaine compte pour eux.

Depuis des décennies, les gouvernements israéliens œuvraient pour la judaïsation d’AlQuds par tous les moyens. Mais les précédentes administrations américaines adoptaient une tactique qui consiste à marcher étape par étape dans ce sens. Les US facilitaient parfois la réalisation de certains projets et les interdisaient dans d’autres fois. Elles se présentaient en tant que parrain de la paix au Proche-Orient.

Mais Trump est venu dire hier aux sionistes qu’AlQuds est votre capitale éternelle. Elle vous appartient et sa souveraineté relève des Israéliens. Les tactiques US sont tombés, et aucun obstacle n’entrave désormais les projets sionistes. Quel sera alors le sort des habitants de l’est d’AlQuds ? Israël les imposera la citoyenneté israélienne à l’instar des habitants des territoires de 1948 ? Quel sera l’avenir des propriétés palestiniennes dans ces territoires? Elles seront confisquées ou détruites ?

Dans le passé, les Israéliens procédaient aux travaux de colonisation, mais aujourd’hui nous allons voir une expansion à grande échelle dans la colonisation…

Ce que les Israéliens ont réalisé pendant des décennies, ils le feront dans un petit laps de temps.

La souveraineté sur les lieux saints islamiques et chrétiens relève désormais des sionistes. Il s’agira d’une occasion historique israélienne pour entamer la construction du mont de temple présumé. Les lieux saints islamiques et chrétiens sont dans un grand danger et surtout la mosquée al-Aqsa. Il se peut qu’on se réveille un jour voir cette mosquée détruite. Les Israéliens nous diront que : les creusements ont abouti à sa destruction. Nous sommes désolés…

Que reste-t-il de la cause palestinienne après avoir exclu AlQuds de l’équation? Le président américain considère qu’il n’y a plus de cause palestinienne. AlQuds est au cœur de la cause palestinienne. Si on exclut AlQuds de cette cause, il n’en restera plus rien. Aujourd’hui, Trump dit à la nation arabe : Il n’y a plus de cause palestinienne. Il dit qu’il n’y a que des individus palestiniens à qui il faut trouver un lieu de résidence,  dans le Sinaï ou en Jordanie. Les réfugiés palestiniens seront naturalisés et leur affaire traitée comme une question à part.

Sans oublier de signaler que le sort de l’Autorité palestinienne sera anéanti.

Les Américains nous disent qu’AlQuds est désormais hors de tous prochains pourparlers. Trump a osé confirmer la mort du processus de paix et des négociations (pour ceux qui croient à l’utilité de ce processus).

Quand les USA s’en prennent à ce qui est de plus précieux pour le monde islamique et chrétien, quel sera le sort de la Cisjordanie, du Golan et des fermes de Chebaa.

Toutes les autres questions de conflit seront donc menacées. D’autres dangers émanent de cette décision, surtout si l’on garde le silence.

La nation qui choisit le mutisme est une nation qui peut renoncer à beaucoup d’autres choses.

La connotation de cette décision

Dans la forme, les pays du monde rejettent chacun à sa manière cette décision. Toutefois, Trump ne respecte personne et fait fi de toutes les positions de la communauté internationale. Ce que nous avons hier est un mépris pour le monde entier, et une atteinte aux sentiments d’un milliard et demi de musulmans et des centaines de milliers de chrétiens.

Ce qu’a fait Trump est une violation de toutes les conventions internationales, au moment où les Etats-Unis mènent des guerres contre des pays sous prétexte qu’ils ne respectent pas la volonté internationale. Nous assistons à une administration américaine qui ne respecte pas ses engagements et les lois internationaux. C’est la loi de la jungle qui règne.

Quelle est la valeur des alliés de Trump dans le monde arabe et musulman ? Ils ne valent rien pour Trump. Nous avons entendu que ce roi lui a téléphoné avant d’annoncer sa décision, mais il n’a respecté personne. C’est l’intérêt d’Israël qui compte pour les USA.

Nous assistons à une agression flagrante et une injustice contre AlQuds, son identité, son peuple, et toute la nation (gouvernements et peuples).

Les différentes positions à adopter

Nous sommes appelés a assumer notre responsabilité. Des journalistes et politiciens proches de Netanyahu ont estimé que cette décision n’aura pas des répercussions dans le monde arabe. Ils ont dit avec insolence que les peuples arabes ont oublié la Palestine et chaque pays est préoccupé par sa propre crise. On avance la même idée dans les centres de décision US. Selon eux, nous allons protester deux et trois jours, et après les choses vont retourner à la normale.  Cette évaluation israélo-US est derrière cette mesure insensée et méprisante.

Nous devons adopter tout moyen de protestation et de condamnation pour rejeter cette agression et exprimer notre soutien à AlQuds et à la cause palestinienne.

Ne prenez pas à la légère toutes les formes de protestation parce qu’elles auront un impact.

Par exemple: nous pouvons exprimer notre refus à cette décision et affirmer sur les réseaux sociaux que la Palestine est la capitale éternelle de la Palestine. C’est très simple, chaque homme et femme est appelé à prendre position sur les réseaux sociaux. C’est le minimum. Il y aura des centaines de millions de tweets et des positions.

Ainsi, les sionistes et les Américains sauront que le monde arabe est mécontent, et donc, ils seront angoissés.

Les partis, les syndicats, les écoles, les universités sont appelés à publier des communiqués de protestation. Nous tous, nos différentes formes de protestation et de soutien aboutiront à confirmer l’identité réelle d’AlQuds.

Nous appelons à l’organisation des sit-in et des manifestations dans le monde arabe et musulman ainsi que dans les pays occidentaux. C’est ainsi que Trump va percevoir qu’il avait tort.

Un des aspects des protestations consiste à convoquer les ambassadeurs américains dans le monde arabe et islamique et leur informer du mécontentement du monde arabe et musulman face à la décision humiliante de leur administration.

Toutes ces actions sont utiles sur le plan moral, que ce soit sur le front des ennemis que des amis. Nous devons faire pression sur l’administration US pour suspendre voire annuler cette décision.

Ceci est possible avec les Américains qui sont pragmatiques et ne recherchent que leurs intérêts. Ils peuvent faire pression sur les Israéliens.

Nous appelons les pays arabes et islamiques :

à mettre fin à tous les relations publiques et confidentielles avec Israël

à fermer les ambassades israéliennes et à chasser les ambassadeurs israéliens.

à mettre fin à toutes les formes de normalisations entreprises par les pays arabes et notamment ceux du Golfe.

Réactiver les différents types de boycottage d’Israël.

Annoncer la fin du processus de paix (pour ceux qui croient à ce processus). La déclaration de Trump a anéanti les négociations de paix. Trump aspire à la poursuite des pourparlers pour pousser les Arabes à plus de concessions. Il faut lui dire qu’il n’y a plus de retour à la table de négociations, avant que tu reviennes sur ta décision.

Les ministres arabes qui vont se réunir et l’Organisation de la Conférence Islamique sont appelés à adopter une  décision contraignante non négociable affirmant qu’AlQuds est la capitale éternelle de la Palestine.

Une des mesures les plus importantes à adopter c’est l’appel à une nouvelle intifada et l’intensification des opérations de résistance

Le monde arabe et islamique doit alors fournir le soutien politique, moral et militaire au peuple palestinien, s’il décide de lancer une nouvelle intifada. Il ne faut pas le trahir et le vendre. Nous devons nous unir auprès du choix de la résistance.

De telles mesures pousseront Trump à regretter ses décisions, ou encore à les geler. Certes, notre objectif est de saboter cette agression.

Nous invitons également les gouvernements arabes à stopper la guerre au Yémen, en Syrie, et en Libye, et à recourir à des solutions politiques. Nous devons nous unir. Nos lieux saints font face à un grand danger.

Appel à une manifestation dans la banlieue

Au Liban, les dirigeants ont affiché une unanimité sur le rejet de la décision de Trump. Nous sommes tous concernés de suivre de près cette cause humanitaire. Des sit-in, des conférences et autres activités peuvent être tenues pour faire face à cette grande agression. Il ne faut pas se limiter à des communiqués de condamnation.

De là, j’appelle à une manifestation massive contre l’agression américaine, lundi après-midi, dans la banlieue-sud. Nous aurions pu prévoir une telle manifestation demain. Mais nous voulons que le plus grand nombre de personnes puisse y assister. J’appelle personnellement les habitants de la banlieue-sud, tous les Libanais, nos frères dans les camps palestiniens, à ce rassemblement. Hommes, femmes, petits et grands, tout le monde sont invités à participer à cette manifestation sous le slogan de la défense d’AlQuds et pour exprimer notre solidarité avec la cause palestinienne et notre rejet à l’hégémonie US.

Transformer la menace en une opportunité

Je veux saluer le peuple palestinien en Palestine et dans la diaspora. Ceux qui sont en Palestine, savent qu’ils sont sur la 1ère ligne de défense. Ils sont exposés aux arrestations et à différentes sortes de difficultés. Il faut valoriser leurs  sacrifices et les soutenir jusqu’au dernier souffle.

Nous sommes une nation (oumma) qui est capable de transformer la menace en une opportunité, en faire une victoire pour nous et une défaite pour l’ennemi, mais cela nécessite une volonté, une persévérance et une fidélité.

Ce que Trump a fait, on peut le transformer en une grande opportunité qui réalisera pour cet oumma ses grands intérêts.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Iran à 40 ans de révolution
پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016