'Yemeni Aviation peut entrer en guerre avec Riyad et ses alliés'

'Yemeni Aviation peut entrer en guerre avec Riyad et ses alliés'

Le mouvement populaire yéménite Ansarolá souligne la volonté de l'armée de l'air du Yémen de se battre avec la «coalition des agresseurs» de l'Arabie saoudite et des États-Unis.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : "L'armée de l'air du Yémen pourra entrer en guerre avec celle de la coalition agresseur américano-saoudienne et ses alliés hostiles", a prévenu vendredi le leader d'Ansarollah, Abdulmalik al-Houthi, à travers un message Twitter.
 
Al-Houthi, de la même manière, a assuré que le peuple yéménite «protégera sa souveraineté aérienne» avant les invasions de Riyad et de ses alliés arabes.

À cet égard, les avions de guerre menés par l'Arabie saoudite ont lancé plusieurs frappes aériennes vendredi contre diverses régions de Sanaa (capitale du Yémen), Al-Hudayda, Hajjah, Amran, Saada et Raimah.

De telles attaques, perpétrées à de nombreuses reprises contre des zones civiles, ont été résolues par des combattants d'Ansarollah et des soldats de l'armée yéménite ont tiré des dizaines de missiles et d'obus sur le territoire saoudien et des navires au large de leurs côtes.

L'attentat de jeudi contre l'aéroport international d'Abou Dhabi (capitale des Emirats) a eu lieu dans le cadre des attaques de représailles d'Ansarollah et de l'armée yéménite avec un drone récemment développé, appelé Samad 3, dans le cadre du renforcement de la capacité des drones et des missiles balistiques du Yémen, selon une source militaire yéménite.

Hier, le porte-parole du mouvement yéménite, Mohamad Abdel Salam, a averti l'Arabie saoudite et ses alliés arabes que leurs capitales ne seraient plus "sûres".
 
Par ailleurs, le porte-parole de l'armée de l'air yéménite, Abdullah al-Jaafari, a déclaré jeudi que le Yémen avait "déjà passé de la phase de défense à la phase d'attaque".

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
We are All Zakzaky