S. Nasrallah : les sanctions US n’auront aucune incidence sur le Hezbollah

S. Nasrallah : les sanctions US n’auront aucune incidence sur le Hezbollah

Le SG du Hezbollah , Sayyed Hassan Nasrallah, a affirmé, que les nouvelles sanctions américaines contre le Hezbollah, « n’auront aucune incidence matérielle ou financière sur le parti » de la résistance.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : S’exprimant à l’occasion  de la commémoration de la libération du Liban en l’an 2000, il a expliqué que « personne au sein du Hezbollah ni lui-même n’ont de commerce privé ni ne sont propriétaires d’une societé à létranger ».

Il a toutefois souligné que  » ces sanctions risquent d’être nuisibles aux  personnes non-partisanes ou aux compagnies privées qui soutiennent les institutions humanitaires et sociales du Hezbollah ».

S. Nasrallah a expliqué que « les sanctions US ont pour objectif de faire pression sur l’environnement populaire qui soutient la résistance  et de dissuader ses amis et ses alliés de poursuivre leur realtion avec le Hezbollah ».

Selon lui, « elles visent aussi à assécher les sources  de financement de la résistance au Liban, raison pour laquelle les pressions sont exercées constamment sur l’Iran, voire sur les autres pays pour rompre avec l’Iran, comme comme ce fut le cas récemment du Maroc qui a décidé de couper ses liens avec l’Iran , sur la base de fausses allégations contre le Hezbollah ».

A ce égard,  son éminence a estimé que « le Maroc n’a présenté aucune preuve sur une implication quelconque du Hezbolah avec le front Polisario ». Il a souligné » l’absence de documents, d’images satellites,  rien qui prouve que ces accusations sont veridiques », ajoutant qu' »il n’existe aucune relation politique entre le Hezbollah et le Polisario voire il n’y a pas de communication entre les deux parties ».

Il a indiqué que « les sanctions s’inscrivent dans le cadre d’une politique américano-arabe dans le but de se venger des ceux qui soutiennent la résistance en Europe et en Afrique », estimant que « l’Etat libanais doit assumer  sa responsabilité pour protéger ses citoyens qui subissent  des sanctions américaines et qui n’ont rein avoir avec le Hezbollah ».

Le Secrétaire général du Hezbollah, a ajouté que  » Selon la logique des USA et de leurs alliées , l’être humain n’a de valeur que par son argent. Et c’est là que réside leur plus grande erreur avec la résistance .. les USA se trompent radicalement quand ils évaluent la résistance , cette force idéologique et nationale,  comme étant un groupe de mercenaires qui travaillent pour l’Iran. C’est pourquoi la bataille des USA et de leurs alliés est perdue d’avance, car elle affronte une résistance populaire basée sur la détermination et la résignation ».

Enfin, il a conclu son discours sur la situation interne au Liban, soulignant que dès la fin du scrutin législatif  » le Hezbollah s’est attelé à construire un dossier complet sur la corruption », ajoutant que  » la lutte contre la corruption est une bataille à laquelle tout le Hezbollah sera engagé, car c’est une bataille stratégique ».

Principaux points de ce discours:

Ce jour de la fête de la libération du Liban en l’an 2000, constitue une étape cruciale et historique pour la Oumma, en ce qu’elle représente  en termes de jihad, de lutte pour la liberté, pour la dignité, une période de laquelle on peut retenir des leçons et sur laquelle on peut bâtir l’avenir..

En ce jour de commémoration de la victoire de la résistance du Liban contre l’occupation israélienne, il convient, avant tout, de remercier  le Miséricordieux car c’est grâce à Allah , par sa force, que cette victoire a été rendue possible . Oui, c’est Allah qui nous a offert cette victoire..

En deuxième lieu, il faut remercier tous les moujahidines, de toutes les factions de la résistance, tous ceux qui se sont sacrifiés  et ont adossé cette responsabilité depuis le début. Ils ont sacrifié leur jeunesse, leur vie,…, les martyrs et les commandants martyrs, ils sont nombreux et pas les moindres qui ont offert leur sang, dont des chefs glorieux, dont il faudrait pérenniser la mémoire, les noms , leurs portraits…

Il faut remercier les blessés, les mutilés de guerre, les détenus, les militaires de l’armée libanaise, les combattants des différentes factions libanaises et palestiniennes…

Aussi, il faut remercier deux acteurs régionaux : la Syrie et l’Iran, ils ont été les seuls à nous prêter main forte, tandis que le monde se contentait de regarder sans broncher les agressions quotidiennes de l’entité sioniste contre notre pays, malgrè la présence d’une résolution onusienne qui ordonne à Israël de se retirer du Liban…

Aujourd’hui grâce à cette libération tout le Liban sud savoure sa liberté en toute dignité..

Cette victoire a eu lieu alors  que l’équilibre des forces était inégal, les capacités de l’ennemi étant supérieures en qualité et en quantité.  Les capacités défensives  de la résistance étaient très modestes, en nombre et en armes. Or, c’est justement sur ce point que nous pouvons retenir des leçons,  malgré nos modestes capacités, nous avons vaincu l’ennemi.  A ce titre, je disais dans nos réunions fermées, que dans le passé, lorsque la résistance préparait une attaque contre une position ennemie, il nous fallait rassembler tous nos armements  pour pouvoir la mener à bien.

Mais encore.. sachez que cette victoire était bien méritée, ce dont fait allusion notre slogan cette année, oui c’est une victoire que vous méritez.. et pour cause, Dieu nous a offert cette victoire parce que ce peuple était digne de la mériter,  Dieu ne donne pas gratuitement,  il ne peut offrir une telle chose aussi digne, aussi glorieuse  et aussi noble s’il y a n’avait en ce peuple autant de noblesse, de détermination, de courage, de volonté pour se sacrifier. Cette victoire s’est réalisée parce que le peuple a rempli les conditions de cette victoire inscrites dans le Coran..  C’est parce que vous étiez prêts à assumer vos responsabilités, à endurer, et que vous avez fait preuve de patience, que vous avez été bénis par cette victoire , vous n’avez pas fui contrairement à l’ennemi qui a subi une défaite cuisante au point de laisser derrière lui tous ses agents..

Et même face à cette victoire, vous avez fait preuve d’humilité, vous avez respecté les familles de ces agents qui ont massacré vos familles, qui vous ont persécutés durant de longues années,  puis durant la guerre de juillet. A nouveau vous avez assumé vos responsabilités en affrontant l’ennemi , en ne fléchissant point,  vous avez prouvé votre attachement    a la résistance et au lendemain de cette victoire contre l’ennemi, alors que vos maisons étaient détruites, rasées, vous êtes revenu à vos terres, vous avez dressé des tentes pour signaler votre attachement à votre terre à votre pays..

Et donc , le peuple de la résistance est digne de cette victoire  car jusqu’à aujourd’hui, vous prouvez votre loyauté à la résistance, et cela s’est traduit durant les législatives dont les résultats n’ont pas été appréciés par les USA et leurs alliés..

Telle est notre force, notre puissance depuis 1988 jusqu’à aujourd’hui.

Les sanctions US… aux conséquence psychologiques

La liste terroriste américaine n’est pas une nouveauté en soi, mais récemment un fait nouveau s’y est ajouté..  En effet, cette liste comprend les noms de responsables et de hauts-cadres de la résistance  et le mien.. ELle n’aura certes aucune incidence matérielle ou financière sur le parti car personne d’entre nous ne dispose de sommes dans des comptes bancaires à l’étranger ou ailleurs. Néanmoins cela peut avoir des conséquences psychologiques car  il s’agit de dissuader les gens de nous rencontrer, il s’agit donc ni plus ni moins d’une pression psychologique..

Il reste que le plus poignant dans cette liste c’est que les USA y ont inclus des noms de compagnies privées, d’hommes d’affaires qui n’ont rien avoir avec la résistance et donc cela peut nuire à leurs intérêts car les USA les menacent  de bloquer leurs avoirs…

Donc, il faut que l’état libanais protège les intérêts de ces gens, qui sont ses citoyens. Or, il y a des libanais qui veulent être plus américains que les américains eux-mêmes..  Ces sanctions ne s’arrêteront jamais car il s’agit d’une politique, d’un processus conduit par les USA et leurs alliés pour se venger de tous ceux qui soutiennent la résistance par patriotisme. Ces sanctions veulent s’en prendre à la force de la diaspora  libanaise et l’Etat libanais doit les protéger car sincèrement il y en a qui n’ont rien avoir avec le Hezbollah ..

Connaitre les objectifs des USA pour les neutraliser

Dans ce dossier, il y a des objectifs que les USA cherchent à réaliser, il faut les connaitre pour empêcher leur réalisation :

1-Faire pression politiquement et moralement sur l’environnement qui soutient la résistance, ailleurs les USA n’ont pas caché leur colère face aux  résultats des législatives qui ont consacré la victoire de la résistance

2-Dissuader les amis et les alliés de la résistance d’avoir tout contact avec le Hezbollah

3-Couper les sources de financement  de la résistance:  cela n’est pas nouveau car depuis les années 90, l’Iran subit cette pression. Preuve à l’appui  parmi les douze exigences des USA envers l’Iran figure celle de suspendre son soutien aux forces de la résistance. Les USA veulent un Iran soumis, à l’image des pays du Golfe: quand ils veulent, ils leur soutirent de l’argent, délogent tel ou tel prince, le remplace par celui qui leur convient, et ils dictent leurs directives..

3-Faire pression sur ceux qui offrent des dons à la résistance, aux familles des martyrs, aux sociétés sociales du Hezbollah..

Les plus lésés par les sanctions.. le rôle de l’Etat

Autrement dit, ces sanctions et cette liste ne constituent qu’un nouvel épisode de la bataille de l’affrontement contre le projet américano-sioniste dans la région.. Mais, nous devons comprendre notre ennemi et prendre conscience que cela fait partie de la bataille, au même titre que les batailles sur le front..

Car quand  une résistance se dresse face à l’occupation israélienne depuis 1982, et donc contre le projet américano- sioniste au Liban, quand Israël qui est la base première des USA dans la région subit des défaites aussi cuisantes sous les coups de cette résistance, quand cette résistance réussit à bouleverser la donne des équations dans la région en sa faveur,  à provoquer des changements majeurs dans la région comme cela a été prouvé en Syrie, quand nous sommes une force qui réussit à repousser l’hégémonie des USA dans la région, quand nous sommes une force qui  se bat et lutte pour préserver  la souveraineté du pays et son  autonomie, quand nous sommes une force qui empêche l’ennemi israélien de s’emparer d’une parcelle de notre territoire, de boire de notre eau,  en conséquence il est normale que cet ennemi considère cette force, cette résistance comme étant une menace. Par conséquent, il tentera par tous les moyens d’assassiner ses cadres, de déclencher des guerres contre elle et aussi de tenter de l’assiéger économiquement par des sanctions..

Ceux qui subissent ces sanctions et qui sont touchés par cette guerre économique,  je parle des sociétés, des compagnies et des hommes d’affaires,  doivent savoir qu’ils doivent eux aussi consentir des sacrifices, comme les moujahidines sur le front. Cette bataille est toujours la même, mais sous différents visages..

Dans cette affrontement, l’essentiel est ce savoir comment  empêcher les objectifs à se réaliser, le but  est de nuire à la volonté, à la détermination du peuple et de tous ceux qui qui soutiennent la résistance.. Or, cette volonté et cette détermination ont été, à plusieurs reprises, mise à l’épreuve, et le résultat a toujours été : notre victoire.

Et donc cette politique est vouée à l’échec..

Assécher les sources de la résistance

Cela dit, admettons que ces sanctions parviennent- comme ils le disent- à assécher les sources de la résistance,  et alors ?? Justement, c’est là que réside l’erreur de jugement des USA  envers la résistance ! Dans leur vision du monde,  de l’être humain, la seule valeur qui vaille à leurs yeux c’est l’argent. Les USA nous définissent en termes d’argent, ils évaluent le monde en termes de dollars, ils ne prennent pas en considération la doctrine et l’idéologie des humains. C’est pourquoi  ils ne nous définissent pas comme une résistance nationale et idéologique, mais en tant que mercenaires qui travaillent pour le compte de  l’Iran. Car c’est ainsi qu’ils opèrent dans le monde avec leurs alliés , ils engagent des mercenaires pour faire leur guerre..

C’est là que réside leur erreur, regardez en Palestine :  c’est un peuple qui défend une cause et qui est prêt à en payer le prix cher , en âmes  et en biens , il est prêt à vivre dans les pires conditions et il vit dans les pires conditions, privé d’eau et d’électricité, de nourriture et de médicaments, et malgré cela il lutte, dites-moi ou sont les mercenaires dans tout cela ?

Ils ne sont pas conscient que rien ne peut briser la volonté d’un peuple..

Le Hezbollah n’a rien à oir avec le Polisario

Même  la politique d’isolation régionale que les USA tentent de provoquer autour de la résistance sera soldera par un échec. A ce titre, ils ont monté tout un scénario concernant une soi-disante implication du Hezbollah avec le Polisario. Le Maroc a envoyé son ministre des affaires étrangères en Iran pour l’exhorter à suivre ce dossier avec le Hezbollah, ce ministre a présenté une lettre avec des noms,  sans présenter aucune preuve, aucun document , aucune image satellite sur les soi-disant bases d’entrainement du Hezbollah. Pire, quand le ministre des affaires étrangères iranien a demandé au ministre marocain de lui remettre la liste des noms, il a refusé de lui montrer la feuille et  lui a dicté les noms pour les inscrire sur une autre feuille ..

Sachez que nous n’avons aucune relation avec le Polisario, aucun contact , voire nous n’avons aucune relation avec le Maroc. Ce scénario est destiné à donner une justification pour que le Maroc rompt ses relations avec l’Iran..

Malgré les sanctions, les guerres, les pressions,  cette résistance est plus puissante que jamais, tant en qualité qu’en quantité. La nouvelle génération, celle qui est née dans les années 90,  a fait la guerre en Syrie. Elle a empêché la victoire des usa. A ce titre , j’en profite pour féliciter la Syrie et  ses alliés de la libération totale des banlieues de Damas des groupes terroristes..

Le Liban: former le gouvernement

Certains ont prétendu que cette liste américaine des terroristes   paralysera la formation du gouvernement. C’est là encore une erreur d’évaluation car nous sommes dans le gouvernement depuis les années 90 tout en étant sur cette liste.  Et le  conseil des pays du Golfe nous a inscrits sur sa liste des terroristes il y a deux ans.   Quant à ceux qui prétendent que le Hezbollah est pressé de former un gouvernement à cause de ces sanctions, ils se trompent aussi, car nous sommes dans une position excellente en comparaison à 2007 ..

Certes , nous voulons former un gouvernement rapidement car c’est dans l’intérêt du peuple. Certains disent qu’il y a des complications car tous les blocs parlementaires exigent des portefeuilles ministériels souverains, certains médias ont prétendu que le Hezbollah a imposé des conditions  pour empêcher cette formation; tout cela est faux, cela fait partie de la guerre psychologique

Ce que nous voulons c’est un gouvernement responsable, sérieux, bosseur qui puisse représenter tous les blocs parlementaires et les forces politiques. Nous exigeons que ces forces ramènent avec elles leur programme  électorale afin d’être fidèles aux promesses qu’elles ont présentées à leurs électeurs.

J’ai lu tous le programmes électoraux, et je peux confirmer qu’il existe beaucoup de points communs entre eux. Comme la décentralisation administrative, la lutte contre le chômage, le développement des régions, la lutte contre la corruption..

En qui nous concerne, nous insistons pour qu’il y ait dans le gouvernement un ministère de la planification,  nous ne demandons pas de portefeuilles ministériels importants. Certes selon la constitution, la communauté chiite a droit à un portefeuille ministériel souverain,  cette question est laissée au mouvement Amal..

La lutte contre la corruption: la priorité du Hezbollah

Parmi les responsabilités importantes que nous avons promis d’assumer lors de notre campagne,  est la lutte contre la corruption et de faire cesser les dépenses publiques extravagantes.  Je réitère que le Hezbollah insiste pour adosser cette responsabilité,  c’est notre priorité et celle de tous nos députés, nos ministres. Cette mission incombe désormais à tout le Hezbollah.

Nous allons commencer nos consultations avec nos amis et nos alliés à ce sujet, et  comme tout le monde est unanime sur cette question il est donc nécessaire de coopérer avec tout le monde. Car il ne s’agit de la bataille du Hezbollah mais d’une bataille nationale..

Nous voulons protéger l’Etat libanais, c’est tout, nous avons promis de créer un dossier sur ce sujet et nous l’avons créé, nous avons chargé une personne qui suivra ce dossier et cette personne est sous ma responsabilité directe.

Nous avons choisi que ce sera un député, car il est moins chargé que les ministres: ce sera  le député Hassan Fadlallah.

Que personne ne s’imagine que le  Hezbollah a été forcé ou obligé de s’intéresser à la lutte contre la corruption , sérieusement nous avons constaté, suite à des études que nous avons faites que le pays est menacé d’effondrement si cette corruption se poursuit..

Nous sommes prêts  a coopérer sur ce sujet avec toutes les forces même avec celles qui sont à l’opposé de notre stratégie régionale..

Sachez que  nous n’avons pas consenti autant de sacrifices et desang pour que notre pays s’écroule à cause de la corruption. Il s’agit pour nous d’une bataille stratégique et nous comptons aller jusqu’au bout dans cette bataille..

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein