Poutine conseille à Netanyahu d'éviter tout nouveau acte provocateur

Poutine conseille à Netanyahu d'éviter tout nouveau acte provocateur

Selon les médias israéliens, le premier ministre israélien a appelé la Russie à dire à l’Iran qu’Israël ne cherchait pas une nouvelle escalade dans la région. En réponse, le président russe l’a conseillé d’éviter les actes qui attisent les violences dans la région.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Tel-Aviv a demandé à la Russie à faire quelque chose pour empêcher une nouvelle escalade, après que Damas a abattu un avion de combat de type F-16 israélien sur le sol syrien, selon Yediot Aharonot. 

Le média israélien rapporte également qu’un message similaire avait été envoyé aux États-Unis, leur demandant de servir de médiateur entre Israël et le Liban dans le but d’apaiser les tensions par rapport à la création d’un mur le long de la frontière israélienne avec le Liban et le différend du Bloc 9 des champs gaziers proche des côtes libanaises en Méditerranée, selon le journal israélien.

Lors d’une conversation téléphonique avec Benjamin Netanyahu, Vladimir Poutine a évoqué les frappes aériennes menées par l’armée de l’air israélienne contre des cibles en Syrie, a annoncé samedi le Kremlin.

« Moscou a appelé Tel-Aviv à éviter toute mesure susceptible de déclencher une nouvelle escalade des tensions », selon la même source.

Netanyahu a cependant prétendu qu’un drone iranien avait pénétré, ce samedi 10 février, dans l’espace aérien israélien depuis la Syrie. Il signale qu’il avait à maintes reprises mis en garde contre le danger de l’influence considérable de l’Iran en Syrie.

Plus tôt samedi, la DCA (défense anti-aérienne) syrienne a abattu un F-16 de l’armée israélienne, qui avait violé l’espace aérien de Damas.

A lire aussi: Deuxième frappe israélienne contre la Syrie violemment ripostée

Depuis la guerre syrienne en 2011, les chasseurs israéliens ont bombardé à de nombreuses reprises les différentes régions du pays. La semaine dernière, l’armée syrienne avait mis en garde Israël qu’une riposte sévère serait organisée en cas d’agression contre l’intégrité territoriale du pays.

C’est la première fois depuis 1982 qu’un avion de combat israélien est abattu par la DCA syrienne. « Cet événement, dit le New York Times, a remis en question les compétences de l’armée de l’air israélienne. »

Les médias israéliens, quant à eux, se disent préoccupés par la destruction de l’avion de chasse israélien par la Syrie. En réaction à cet événement, Haaretz écrit :

« Une fois que les tensions s’exacerbent dans la région, le Hezbollah qui possède plus de 130.000 missiles aurait la capacité de tirer sur les différentes villes d’Israël. Dans le même temps, le Golan occupé peut aussi faire l’objet d’une guerre face à Israël.

Alors que le premier ministre israélien est sous la pression des enquêtes judiciaires, les nouvelles escalades et la mise en question de la suprématie aérienne israélienne pourraient être un cauchemar pour le parti au pouvoir du Likoud.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
We are All Zakzaky