Le cheikh Ali Salman de Bahreïn révèle de nouveaux abus dans la prison de Jaw

Le cheikh Ali Salman de Bahreïn révèle de nouveaux abus dans la prison de Jaw

Lors d'une conversation téléphonique mardi, le leader de l'opposition emprisonné au Bahreïn, Sheikh Ali Salman, a révélé que les autorités de la prison de Jaw continuent à harceler les prisonniers politiques.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Lors d'une conversation téléphonique mardi, le leader de l'opposition emprisonné au Bahreïn, Sheikh Ali Salman, a révélé que les autorités de la prison de Jaw continuent à harceler les prisonniers politiques.

Selon Sheikh Salman, 12 nouveaux détenus ont été amenés au bloc cellulaire déjà surpeuplé qui abrite des personnalités de l'opposition, des activistes des droits et des religieux chiites emprisonnés par Manama pour leur rôle dans le soulèvement populaire du pays. Le bloc entier consiste en seulement trois cellules.

Plus tôt, l'administration de Jaw a interdit une liste de livres à l'installation, qui incluent des textes religieux chiites largement distribués et d'autres matériaux éducatifs.

Parmi les autres restrictions figurent le refus d'accès aux soins médicaux dont les prisonniers politiques ont désespérément besoin, la confiscation de leurs biens et même leur privation d'eau potable.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Quds cartoon
Iran à 40 ans de révolution