Bahreïn viole à plusieurs reprises les droits des dissidents dans un mois

Bahreïn viole à plusieurs reprises les droits des dissidents dans un mois

Un groupe de défense des droits de l'homme a dénoncé le fait que le régime bahreïni avait commis près de mille viols en janvier dernier, notamment des arrestations arbitraires et des tortures, contre les opposants à la monarchie qui gouverne ce petit pays du golfe Persique.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Dans un rapport publié vendredi, le Forum bahreïni des droits de l’homme n’a estimé que 995 cas de violations des droits de l'homme impliquant le régime Al Khalifa en tant qu'auteur.

La note précise que, le mois dernier, quelque 121 personnes, dont six mineurs, ont été arbitrairement arrêtées lors de perquisitions menées par les forces gouvernementales.

Il ajoute que les autorités ont eu recours à la torture et à d'autres formes de violence contre 18 détenus, dont huit mineurs et quatre femmes, dans des établissements pénitentiaires et des commissariats de police de toute l'île.

Le gouvernement de Manama est accusé à maintes reprises par des militants et des organisations de défense des droits de l'homme de vouloir faire taire toute voix dissidente depuis la révolte de 2011, qui a été réprimée avec l'intervention de l'armée saoudienne.

Depuis lors, la monarchie bahreïnie a utilisé la force brute pour écraser toute protestation contre, par exemple, la discrimination de la minorité chiite dans ce pays.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Iran à 40 ans de révolution
پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016