Ansarallah franchit une étape stratégique

Ansarallah franchit une étape stratégique

Un analyste libanais en stratégie militaire a qualifié d’importante étape stratégique l’opération des commandos marins d’Ansarallah contre les forces de la coalition saoudo-émiratie dans le sud du Yémen.

L’opération menée par les commandos marins d’Ansarallah envoie un message aux Américains qui soutiennent l’agresseur : « Le détroit de Bab el-Mandeb ne sera jamais en sécurité pour eux », a écrit Amin Hoteit, ancien brigadier général de l’armée libanaise sur son compte Twitter.

Pour la première fois depuis le début de l’agression saoudienne en mars 2015, les commandos marins d’Ansarallah ont pris d’assaut ce lundi 23 juillet l’une des îles de Taëz, dans le Sud-Ouest yéménite, qu’occupent les forces émiraties. L’assaut a été lancé sur cette île alors que les Émirats convoitent les régions insulaires du Yémen dans le strict objectif de servir la cause impérialiste américaine dans les eaux de la mer Rouge.

L’attaque, qui a visé les dépôts d’équipements militaires et la cellule d’opération de la coalition d’agression sur le quai de débarquement du port de Mokha, a provoqué de très fortes explosions, tuant et blessant plusieurs commandants militaires de la coalition.

Le général en retraite de l’armée libanaise a ajouté que l’opération des commandos marins yéménites signifie que le Yémen dispose de capacités militaires efficaces.

« Outre ses grandes capacités terrestres et sa force de frappe balistique, l’armée yéménite et les combattants d’Ansarallah disposent d’une puissante et efficace force navale. Cela nous permet de dire aux pays occidentaux qui soutiennent les agresseurs de ne pas jouer avec le feu, car le détroit de Bab el-Mandeb n’est pas à l’abri d’opérations militaires », a affirmé M. Hoteit.
.............
300


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein