Amnesty dénonce « négligence médicale » dans les prisons de Bahreïn

Amnesty dénonce « négligence médicale » dans les prisons de Bahreïn

L’Organisation des droits de l’homme Amnesty International (AI) dénonce la « négligence » dans les soins de santé dans les prisons du régime de Bahreïn.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) :"Les prisonniers souffrant de maladies en phase terminale telles que le cancer, la sclérose en plaques et la drépanocytose n'ont pas accès à un traitement médical" dans les prisons de Bahreïn, condamne l'AI dans un rapport publié vendredi, accusant le régime d'Al Khalifa " négligence ".

Basé sur des preuves documentées, les États de l’organisation que les soins médicaux dans les établissements pénitentiaires de Bahreïn a souffert, dans différents cas et sur une base régulière, de « négligence, retard et l’exercice arbitraire du pouvoir ».

Amnesty International a mené des entretiens avec les familles des 11 prisonniers Bahreïnis, qui ont surnommé le deal avec les prisonniers malades « doux harcèlement à la cruauté inutile ».

« Même lorsque le traitement médical a été fourni, était loin d’être adapté, et les prisonniers ont souvent fait l’objet d’interruptions, de retards et de cruauté inutile, » censure organisation pro droits de l’homme.

En 2011, le Bahreïn a débuté des manifestations pacifiques en faveur de réformes politiques, mais le régime de l’Al Khalifa, avec le soutien de l’Arabie saoudite et les Émirats Arabes Unis (eau), clos étouffant violemment ce soulèvement populaire.

Le régime de Manama répond par des mesures répressives aux plaintes de militants et soumis à des politiciens de procès sommaires et les opposants civils, ils prétendent groupes pro droits, parmi eux, l’organisation pro droits de l’homme Human Rights Watch(HRW).

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

haj 2018
We are All Zakzaky