Dôme de fer : l’Arabie saoudite se prépare à la guerre ?

Dôme de fer : l’Arabie saoudite se prépare à la guerre ?

L’entité sioniste et l’Arabie saoudite ne s’embarrassent plus à cacher leurs relations. Ils multiplient les partenariats politiques, militaires et s’échangent les renseignements.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Les Saoudiens viennent de franchir un pas de plus en montrant un vif intérêt pour l’achat de divers matériels militaires israéliens lourds tels que le système de défense aérienne mobile israélien Dôme de fer, un système de missile anti-tank et le système de protection active Trophy.

Le journal suisse Basler Zeitung révèle que les experts de l’armée saoudienne ont déjà examiné le système antimissile israélien à Abu Dhabi et que l’Arabie saoudite a exigé de l’entité sioniste d’étudier la possibilité d’acquérir ces systèmes par l’entremise d’une tierce-partie…

Alors qu’elle est à l’origine du conflit avec son voisin, l’Arabie saoudite dit vouloir acquérir ces systèmes pour stopper les missiles du Yémen. Quoi de plus naturel pour la monarchie du Golfe que de se tourner vers son frère siamois, l’entité sioniste, pour se procurer les systèmes nécessaires à sa protection pour un prochain conflit de plus grande ampleur.

    Comme l’a évoqué Seyyed Hassan Nasrallah dans son dernier discours, la coalition sioniste regroupant les Etats-Unis, l’entité sioniste et l’Arabie saoudite pousse à une guerre dans la région, où l’Axe de la Résistance serait visé (Yémen, Iran, Liban, Syrie et Irak).
    On comprend mieux alors la frénésie qui s’est emparée de la monarchie sioniste pour acheter plusieurs systèmes antimissiles, même si aucun bouclier ne saurait stopper la Résistance face aux injustices et aux exactions commises par l’Arabie saoudite et ses alliés.

Depuis que le mouvement de résistance Ansar Allah est devenu, contre l’attente de tous, la première force politique du Yémen, l’Arabie saoudite et l’entité sioniste sont décidées à détruire le mouvement dirigé par Abdul-Malik al-Houthi et soutenu par la République islamique d’Iran, leur bête noire. Ansar Allah est devenu une menace directe pour leurs intérêts dans la région.

Les bombardements au Yémen ne sont que le prélude d’un conflit généralisé dans la région. Rappelons-nous la déclaration faite au mois de mai 2017 par le général-major de la Défense aérienne saoudienne royale al-Asiri suite au raid de chasseurs israéliens à Taez, au Yémen.

« Dans ce moment crucial, nous avons vraiment besoin de la prouesse militaire de Tel-Aviv pour freiner les Yéménites. J’espère que cette intervention israélienne au Yémen présentera une nouvelle aube dans le partenariat israélo-arabe. »

Ces propos démontrent que les deux frères siamois sionistes collaborent militairement et qu’ils n’entendent pas en rester là.

En s’alliant à l’entité sioniste, ennemie des pays arabes et musulmans, l’Arabie saoudite a trahi sa communauté -si toutefois elle en fait encore partie- et la religion dont elle prétend abusivement défendre les lieux saints. Le sionisme et le wahhabisme se sont associés dans un combat anti-islamique.

    Le Parti Anti Sioniste appelle les musulmans à dénoncer la politique saoudienne contraire à l’esprit islamique. Les Terres saintes d’Arabie saoudite comme celles de Palestine doivent être libérées de l’occupation sioniste.

    Quant aux monarques saoudiens, le Parti Anti Sioniste leur rappelle la mise en garde des fondateurs du royaume contre toute intrusion militaire au Yémen, laquelle provoquera la fin de l’Arabie saoudite. Acquérir tous ces systèmes de défense ne leur sera d’aucune utilité.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Iran à 40 ans de révolution
پیام امام خامنه ای به مسلمانان جهان به مناسبت حج 2016