Trump viole tous les accords internationaux

Trump viole tous les accords internationaux

États-Unis contre les accords internationaux. Le président américain, Donald Trump, a déjà démantelé différents pactes ou espère les briser. Si nous approfondissons le sujet, il semble que la rupture des accords est une coutume dans ce pays au cours de la dernière décennie.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Premier juin 2017, Trump, a annoncé le retrait de son pays de l'accord climatique de Paris, signé en 2016. Le pacte vise à réduire le réchauffement climatique en dessous de 2 degrés Celsius.

23 janvier 2017. Le président a retiré les États-Unis de l'Accord de coopération économique transpacifique (TPP, pour son acronyme en anglais). Un pacte signé en février 2016 par 12 pays qui, ensemble, représentent 40% de l'économie mondiale et près d'un tiers du flux total du commerce international.

Trump aussi a quitté le Pacte mondial des Nations Unies (ONU) sur les migrations et les réfugiés, ainsi que l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco). Il prévoit également de sortir de l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA), un accord commercial entre ce pays, le Canada et le Mexique.

24 ans plus tôt, en 1994, Bill Clinton, alors président des États-Unis, a signé un accord avec la Corée du Nord pour démanteler le programme nucléaire de ce pays asiatique.
 
Près d'une décennie plus tard, lorsque le mandat a été changé, le président George W. Bush a appelé Pyongyang l'axe du mal et a préparé le terrain pour rompre l'accord.

Washington a une bonne main dans la violation et l'abandon des accords internationaux. Il reste à voir dans quelle mesure la communauté internationale tolérera de telles violations.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein