Déclaration de l'Assemblée mondiale d’Ahlul Bayt (AS) en condamnant la nouvelle phase du génocide des musulmans au Myanmar

  • News Code : 852745
  • Source : ABNA
Brief

L'Assemblée mondiale d’Ahlul Bayt (AS) a publié une déclaration dénonçant le génocide des musulmans au Myanmar, appelant les forums internationaux à intervenir pour résoudre cette crise.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le texte intégral de la déclaration de l'Assemblée mondiale d’Ahlul Bayt  (AS) se lit comme suit:

Au nom de Dieu, le puissant

Une nouvelle phase d'attaques contre les musulmans Rohingya de l'État de Rakhine au Myanmar a commencé, suite à l'échec et à la faiblesse des pays occidentaux et des institutions mondiales d'arrogance.

Ceux qui ont été persécutés sous prétexte qu'ils n'étaient pas le Myanmar pendant de nombreuses années ont été soumis à l'injustice et à la persécution. Dans les crimes commis contre eux, prévus par les extrémistes bouddhistes et avec l'exécution de l'armée et le soutien du gouvernement du Myanmar, des musulmans ont été tués et leurs maisons, mosquées et magasins ont été brûlés, Incroyable.

Selon les dernières statistiques, le nombre de victimes d'affrontements au cours de la dernière semaine s'est élevé à 400 personnes, alors qu'au cours des cinq dernières années, il y a des centaines de milliers de personnes tuées ou noyées dans la mer lors des déplacements forcés et le nombre de populations musulmanes déplacées par le nombre de millions.

L'Assemblée mondiale d’Ahlul Bayt  (p) en tant qu'institution à laquelle des centaines d'élites musulmanes dans le monde attirent l'attention des peuples du monde sur les points suivants:

La gemme des religions repose sur le «monothéisme», la «moralité», l'«amour» et la «cohabitation pacifique entre les êtres humains», Par conséquent, tout groupe ou gouvernement déclenche le meurtre de personnes et condamne toute religion ou doctrine.

Les droits de la citoyenneté de ceux qui appartiennent à un pays et à une terre sont l'un des droits les plus fondamentaux des personnes dans chaque pays, comme l'affirment tous les accords et résolutions internationaux.

Aucun gouvernement n'a le droit d'expulser ou de brûler les maisons d'un groupe de personnes de son territoire s'il ne les reconnaît pas comme citoyens.

Bien que nous voyions qu'il y a de nombreux pays dans le monde qui reçoivent des personnes déplacées et déplacées des zones de guerre, il est étrange que le gouvernement du Myanmar expulse et déplace les personnes de son peuple qui cultivent ce pays depuis des décennies, de manière inhumain.

Pendant ce temps, ainsi que les bouddhistes radicaux, il faut tenir compte aussi du rôle de "Takfiris" et "Wahhabisme", Ces groupes, soutenus par les pétrodollars du Golfe, ont répandu la haine et l'islamophobie dans le monde et n'ont pas mis au point des musulmans, des chrétiens, des bouddhistes et des partisans d'autres religions, Dans le cadre duquel ils exhortent les criminels à commettre des actes odieux, justifient leurs crimes et provoquent la sédition entre musulmans et bouddhistes.

L'administration américaine et toutes les autres grandes puissances qui assourdissent les oreilles du monde, une fois qu'il y a un incident mineur de violence par les extrémistes musulmans, sont silencieuses ou hésitants face à ces années du génocide des musulmans au Myanmar, et leurs positions sont toujours biaisées à l'égard de cette persécution ou de mots triviaux Bases.

Nous demandons vivement à l'Organisation de la coopération islamique et aux pays islamiques de faire pression sur le gouvernement du Myanmar et les organisations de défense des droits de l'homme pour limiter la poursuite de l'extermination de ces musulmans, comme l'a déclaré l'Imam Khamenei dans sa déclaration de pèlerinage en disant: "Les chefs du monde islamique et les élites politiques, religieuses et culturelles dans le monde islamique ont un devoir lourd: le devoir de défendre les minorités musulmanes opprimées comme les opprimés de la Birmanie et d'autres".

Le gouvernement du Myanmar est également averti des conséquences de ces crimes et appelons les parties concernées à régler la crise par des négociations fondées sur des normes éthiques et des lois internationales.

L’Assemblée mondiale exige également que les libéraux et les musulmans du monde émettent leurs voix de protestation et les communiquent de différentes façons aux oreilles du monde afin qu'il y ait une conscience vivante qui cherche à limiter l'oppression des êtres humains au nom de la religion.

Ceux qui ont été expulsés de leurs demeures, - contre toute justice, simplement parce qu’ils disaient: «Allah est notre Seigneur». - Si Allah ne repoussait pas les gens les uns par les autres, les ermitages seraient démolis, ainsi que les églises, les synagogues et les mosquées où le nom d’Allah est beaucoup invoqué. Allah soutient, certes, ceux qui soutiennent (Sa Religion). Allah est assurément Fort et Puissant, « AL-ḤAJJ versets 40 »

Assemblée mondiale d’Ahlul Bayt (AS)

5 septembre 2017

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein