Emmanuel Macron, « un ami de l’Algérie », affirme le ministre algérien des AE

  • News Code : 826099
  • Source : AFP
Brief

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a qualifié Emmanuel Macron, le candidat au second tour de la présidentielle française, d' »ami de l’Algérie ».

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : « Emmanuel Macron est notre ami, c’est un ami de l’Algérie et c’est la réalité », a déclaré à la presse M. Lamamra avant d’ajouter: « nous attendons le second tour » le 7 mai, selon ses propos diffusés notamment par la chaîne privée Ennahar TV.

M. Macron, un centriste de 39 ans, et la dirigeante du parti Front national Marine Le Pen, 48 ans, sont arrivés en tête du premier tour de la présidentielle dimanche avec respectivement 23,75% et 21,53% des voix, éliminant les candidats des partis traditionnels, socialiste et de droite Les Républicains.

Lors de sa visite à Alger en février, Emmanuel Macron avait qualifié la colonisation de « crime contre l’humanité », des propos qui avaient été accueillis favorablement en Algérie mais qui avaient provoqué une polémique en France.

« La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes », avait déclaré le candidat centriste.

La colonisation française en Algérie, débutée en 1830, s’est achevée avec l’indépendance du pays en 1962 après une guerre de huit ans qui continue de hanter les deux pays.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Arba'een
Mourining of Imam Hossein